NOUVELLES
05/03/2014 11:26 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Nigeria: neuf morts dans une attaque dans le centre du pays

Neuf personnes ont été tuées mercredi matin par des hommes armés qui ont attaqué quatre localités majoritairement chrétiennes dans l'Etat du Plateau, dans le centre du Nigeria, ont annoncé la police et l'armée.

Les nombreux assaillants ont également mis le feu à des dizaines de maison au cours de ce raid survenu dans le district de Riyom, théâtre d'une série d'attaques ces dernières années.

Ils "ont réussi à tuer neuf personnes et ont brûlé 24 maisons", a déclaré à la presse un porte-parole de l'armée, le capitaine Salisu Ibrahim Mustapha.

La porte-parole de la police de l'Etat du Plateau, Felicia Anslem, a confirmé le bilan de neuf morts. Des habitants ont quant à eux fait état de 16 morts.

Selon un parlementaire local, Daniel Dem, la plupart des victimes sont des femmes et des enfants.

Le 20 février, des hommes armés avaient attaqué le village de Rapyem, également situé dans l'Etat du Plateau, tuant 13 personnes dont neuf enfants.

Cet Etat a une longue histoire de violences ethniques et religieuses opposant des éleveurs fulani, de religion musulmane et de langue haoussa, à des agriculteurs de la communauté berom chrétienne.

Le Plateau et l'Etat voisin de Kaduna constituent la "ceinture centrale" (Middle Belt) du Nigeria, où le Nord musulman rencontre le Sud majoritairement chrétien.

L'organisation Human Rights Watch a indiqué en décembre dernier qu'environ 10.000 personnes ont été tuées dans ces deux Etats depuis 1992 en raison de leur identité religieuse ou ethnique, dont plusieurs milliers depuis 2010.

str-ade/phz/sd/mba

PLUS:hp