NOUVELLES
05/03/2014 09:36 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Les Bills de Buffalo mettent en veilleuse leur projet de match à Toronto

ORCHARD PARK, États-Unis - Les Bills de Buffalo ont annulé leur match annuel de saison régulière à Toronto pour au moins une année, eux qui montrent une fiche négative de 1-5 là-bas.

Les Bills et leur partenaire de Toronto, Rogers Communications, ont dévoilé dans un communiqué qu'ils ont «annulé» l'événement pour une saison. L'annulation va permettre aux deux parties de peaufiner le projet en vue d'éventuels matchs, indique-t-on dans le communiqué.

Ce qui signifie que les Bills vont disputer leur huit matchs à domicile au Stade Ralph Wilson cette année.

La décision a été annoncée un peu plus d'un an après le renouvellement de l'entente pour cinq ans, jusqu'en 2017, suivant l'expiration de l'entente initiale de cinq ans.

Cette mise en veilleuse ne représente pas une énorme surprise puisqu'une remise en question avait été soulevée, à la suite de la défaite en prolongation de 34-31 des Bills face aux Falcons d'Atlanta, le 1er décembre dernier.

Le président des Bills, Russ Brandon, s'était alors demandé si son équipe bénéficiait d'un avantage réel du terrain en jouant à Toronto.

«C'est un endroit difficile où jouer, et nous n'y avons pas suffisamment gagné de matchs, avait affirmé Brandon. La victoire fait foi de tout. Il n'y a que ça qui compte. C'est une des raisons pour lesquelles nous allons revoir ce partenariat.»

Les Bills avaient accepté d'aller jouer à Toronto, à environ deux heures de route en auto de Buffalo, afin d'élargir leur clientèle et d'engranger des revenus additionnels. Un manque de soutien dans la région de Buffalo ainsi que de faibles assistances demeurent problématiques pour les Bills.

Les joueurs des Bills ne sont plus chauds à l'idée d'aller jouer un match à Toronto, un endroit essentiellement neutre pour eux. Le joueur de ligne à l'attaque Eric Wood a qualifié les sorties à Toronto de «mauvaises blagues».

Les Bills n'ont gagné qu'un match là-bas, le 30 octobre 2011, blanchissant les Redskins de Washington 23-0.

La foule annoncée de 38 969 personnes, en décembre dernier, a été de loin la plus faible depuis le début de l'événement.

PLUS:pc