NOUVELLES
05/03/2014 02:01 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

La Fifa promet de tirer les leçons du cas Belounis au Qatar

La Fédération internationale de football (FIFA) a promis mercredi de tirer les leçons du cas du joueur franco-algérien, Zahir Belounis, qui, suite à un conflit salarial avec son club au Qatar, est resté bloqué un an dans l'émirat.

Belounis ainsi que des représentants du syndicat des joueurs FIFPro ont été reçus par le président de la FIFA Sepp Blatter au siège de la Fédération à Zurich, qui est interpellée par diverses organisations depuis plusieurs mois sur la situation des droits de l'homme au Qatar, pays hôte du Mondial-2022.

Bien que la FIFA n'ait pas pu intervenir dans le cas du joueur, le patron de la Fédération a insisté sur l'importance "d'apprendre de l'expérience de Zahir Belounis, de mieux connaître les problèmes, et de progresser dans l'élaboration de solutions possibles, dans un esprit de coopération", selon un communiqué.

"En tant qu'organisateur de la Coupe du monde, le FIFA reconnaît la responsabilité qu'elle a de prendre en compte les droits de l'homme dans les pays hôtes de son événement phare", a souligné Theo Zwanziger, membre du comité exécutif de la Fédération.

"Nous continuerons à nous pencher sur cette question et travailler avec tous les partenaires afin de trouver des solutions possibles et durables", a ajouté l'Allemand, qui remettra un rapport sur le Qatar au comité exécutif de la FIFA du 20-21 mars.

Après avoir réussi finalement à quitter le Qatar cet automne, Zahir Belounis a porté plainte en décembre à Paris contre le club qui l'employait "pour escroquerie, conditions de travail contraires à la dignité de la personne, faux et extorsion de fonds aggravée".

stp/jde

PLUS:hp