NOUVELLES

Soudan du Sud: des civils se réfugient au Darfour, dit un porte-parole de l'ONU

04/03/2014 06:55 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

La guerre civile qui fait rage au Soudan du Sud a forcé des civils affamés à franchir la frontière pour se réfugier au Darfour, une région soudanaise pourtant elle-même en proie à la violence et aux famines, a soutenu mardi le responsable de l'ONU au Soudan du Sud.

Environ 900 000 Soudanais du Sud ont perdu leur foyer depuis le début de la guerre, en décembre, et 195 000 d'entre eux ont fui pour trouver refuge en Ouganda, en Éthiopie et même au Darfour, a indiqué Tony Lanzer.

Le Soudan du Sud a déclaré son indépendance du Soudan en 2011. Le Darfour, une région de l'ouest du Soudan, est le théâtre de nombreuses violences depuis que les rebelles ont pris les armes contre le gouvernement, en 2003.

M. Lanzer a affirmé qu'il n'aurait jamais cru que le Darfour pourrait être le refuge de quiconque, ajoutant qu'il était très pénible pour le plus jeune pays du monde de voir sa population quitter ainsi son territoire.

La guerre civile a éclaté en décembre au Soudan du Sud entre des partisans du vice-président démis de ses fonctions Riek Machar, membre de la communauté Nuer, et ceux du président Salva Jiir qui appartient, lui, à la communauté Dinka. Les deux parties avaient convenu d'un cessez-le-feu en janvier mais l'accord ne semble pas être respecté.

Selon M. Lanzer, quelque 3,7 millions des 11 millions de Soudanais du Sud sont touchés par «l'insécurité alimentaire» ou ignorent quand ils prendront leur prochain repas.

PLUS:pc