NOUVELLES

Rappel de 1,6 M de voitures: la PDG de GM promet des procédures améliorées

04/03/2014 08:45 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

DÉTROIT - La nouvelle patronne du constructeur automobile américain General Motors a tenu à rassurer ses employés, mardi, leur assurant qu'une évaluation interne déboucherait sur des améliorations et permettrait d'éviter d'autres rappels de véhicules embarrassants.

La semaine dernière, GM a procédé au rappel de 842 000 véhicules des modèles Saturn Ion, Chevrolet HHR, Pontiac Solstice et Saturn Sky. Ces rappels portaient à 1,6 million le nombre total de voitures GM rappelées en février, l'entreprise ayant annoncé déjà annoncé le rappel de plus de 780 000 Chevrolet Colbats et de Pontiac G5s le 13 février.

Une lettre signée par la PDG Mary Barra expliquant aux employés la gestion de ces rappels a d'abord été publiée sur le site Internet de la compagnie avant d'être rendue publique sur un autre site.

Cette démarche pourrait être une tentative de GM de redorer son blason après que la compagnie eut reconnu qu'elle savait depuis dix ans qu'une défectuosité du système d'allumage était liée à treize accidents mortels. Aucun rappel n'avait pourtant été fait avant le mois dernier.

La National Highway Traffic Administration des États-Unis a ouvert une enquête sur la rapidité de la mise à exécution des rappels de GM et pourrait imposer une amende de 35 millions $ US à la compagnie pour avoir manqué à son devoir de rapporter ce problème dans les temps requis.

L'entreprise a offert de rares excuses pour le délai accusé dans les rappels des véhicules visés, qui ont été fabriqués en 2007 ou dans les années précédentes. GM affirme construire des voitures de meilleure qualité et soutient que les problèmes sont gérés différemment.

Mme Barra, qui a repris les rênes de la compagnie le 15 janvier, soutient dans sa lettre que GM ne sera pas jugée que sur les rappels mais aussi sur les mesures qui seront adoptées à l'avenir.

PLUS:pc