NOUVELLES

Mystère autour de la demande de Ianoukovitch d'intervention militaire russe en Ukraine

04/03/2014 04:35 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

L'ambassadeur de Russie à l'ONU, Vitaly Tchourkine, a assuré lundi que Viktor Ianoukovitch avait demandé le 1er mars à la Russie d'intervenir militairement en Ukraine, une annonce très surprenante alors que le président ukrainien déchu avait dit exactement le contraire la veille.

M. Tchourkine a lu lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la crise en Ukraine une lettre adressée au président Vladimir Poutine par son homologue ukrainien déchu: "L'Ukraine se trouve au bord de la guerre civile (...). C'est pourquoi je m'adresse au président de la Russie Vladimir Poutine et lui demande d'utiliser les forces armées de la Fédération de Russie pour rétablir l'ordre, la paix et la stabilité, et défendre la population en Ukraine. Signé: Viktor Ianoukovitch. 1er mars 2014".

La veille, le 28 février, M. Ianoukovitch avait fait des déclarations complètement différentes, lors d'une conférence de presse organisée en Russie, à Rostov-sur-le-Don, près de la frontière ukrainienne, où il s'est réfugié après s'être enfui d'Ukraine.

"Toute action militaire dans la situation actuelle est inacceptable. Je n'ai pas l'intention de demander une aide militaire", avait-il alors déclaré.

Pour la politologue Maria Lipman, de l'institut Carnegie à Moscou, "on l'a forcé à écrire cette lettre, ou on a tout simplement déclaré qu'il l'avait signé".

"La seule chose utile que pouvait faire Ianoukovitch, du point de vue de Moscou, c'était de demander l'aide militaire (russe) pendant sa conférence de presse. Il ne l'a pas fait. Et il n'a pas demandé publiquement à Poutine de faire intervenir l'armée en Ukraine", selon Maria Lipman.

Depuis sa conférence de presse, M. Ianoukovitch n'a fait aucune apparition ou déclaration publique.

nm/bfi/jh

PLUS:hp