NOUVELLES

Los Angeles interdit la cigarette électronique dans les lieux publics

04/03/2014 07:59 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

La ville de Los Angeles a adopté mardi à l'unanimité l'interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics, comme les environnements de travail, les restaurants et les bars.

L'interdiction concernera également les parcs, plages, discothèques et zones de loisirs où le tabac est interdit.

Cependant, les clubs de vapotage ne seront pas soumis à cette interdiction. Les clubs de narguilé, où le tabac est autorisé, ne seront pas non plus concernés.

L'usage de la cigarette électronique sera également autorisée dans les films.

La e-cigarette, présentée comme un moyen d'arrêter de fumer, permet à ses utilisateurs d'inhaler de la vapeur de nicotine, mais les experts affirment ignorer les effets des produits chimiques utilisés, sur les vapoteurs comme sur leur entourage.

"Moins dangereux ne signifie pas sans danger", a déclaré le Dr Jonathan Fielding, directeur des services sanitaires du comté de Los Angeles. "Bien que moins dangereuses que les cigarettes traditionnelles, certaines e-cigarettes présentent des risques pour la santé", dit-il.

Le vote de Los Angeles suit celui, en décembre dernier, de New York, où la e-cigarette est également proscrite dans tous les endroits où il est interdit de fumer du tabac.

L'industrie de la cigarette électronique est florissante aux Etats-Unis, avec un chiffre d'affaires estimé entre 1 et 1,7 milliard de dollars en 2013. Les ventes ont été multipliées par neuf entre 2010 et 2012, selon plusieurs études.

La réglementation varie d'un Etat à l'autre des Etats-Unis, mais la cigarette électronique est généralement interdite dans les trains et les avions, et sa vente n'est pas autorisée aux mineurs.

Plusieurs pays européens et latino-américains ont également interdit l'e-cigarette.

mt/rr/bdx

PLUS:hp