NOUVELLES

Les relations Egypte-Hamas depuis la chute de Moubarak

04/03/2014 12:24 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

Rappel des dates-clés des relations entre l'Égypte et le mouvement palestinien Hamas depuis la destitution du président égyptien Hosni Moubarak en 2011.

--2011--

- 11 fév: Scènes de liesse à travers la bande de Gaza après le départ forcé du président Moubarak au terme de 18 jours d'une révolte populaire en Egypte. "(...) Le siège de Gaza commence à vaciller", estime Ismaïl Haniyeh, chef du gouvernement du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

Sous blocus israélien depuis 2006, ce territoire est dépendant du bon vouloir des autorités du Caire à sa frontière sud avec l'Egypte.

- 27 avr: L'Égypte post-Moubarak parraine un accord de réconciliation entre les deux principaux mouvements palestiniens, le Fatah et le Hamas. Le régime Moubarak avait tenté une médiation entre l'Autorité palestinienne et le Hamas, auquel il avait imputé l'échec de ses efforts de réconciliation. L'accord, paraphé début mai, est resté pour l'essentiel inappliqué.

- 28 mai: Réouverture du terminal de Rafah pour alléger le blocus imposé par Israël. Le passage n'était auparavant ouvert que de manière exceptionnelle.

- 19 oct: Le soldat israélien Gilad Shalit, détenu depuis plus de cinq ans par le Hamas, est libéré contre plusieurs centaines de prisonniers palestiniens détenus en Israël, dans le cadre d'un accord conclu par l'intermédiaire de l'Égypte.

--2012--

- 24 juin: Le Hamas, branche palestinienne des Frères musulmans, fête dans la liesse la victoire de l'islamiste Mohamed Morsi à la présidentielle égyptienne.

--2013--

- 14 août: Le Hamas condamne l'intervention sanglante des autorités égyptiennes pour disperser des partisans de Mohamed Morsi, destitué le 3 juillet, dénonçant de "terribles massacres".

Depuis le 3 juillet, plus de 1.400 personnes ont péri en Egypte, des manifestants pro-Morsi tués par les forces de l'ordre pour la quasi-totalité (Amnesty international). Des milliers de Frères musulmans ont été arrêtés, dont la quasi-totalité de leurs leaders, jugés --à l'instar de M. Morsi en personne-- dans divers procès, notamment pour "complot", "trahison" et "espionnage" en relation avec des mouvements islamistes étrangers, dont le Hamas.

- 27 oct: La destruction par l'Egypte des tunnels de contrebande vers la bande de Gaza a causé des pertes mensuelles de 230 millions de dollars (environ 170 millions d'euros) à l'économie de l'enclave palestinienne (responsable Hamas).

- 25 déc: L'armée égyptienne affirme avoir déjoué une attaque d'un membre du Hamas dans le nord du Sinaï. Le Hamas rejette "des accusations mensongères et totalement infondées".

- 31 déc: Ismaïl Haniyeh fustige le classement récent par les autorités égyptiennes des Frères musulmans comme "organisation terroriste", assurant que le mouvement palestinien ne reniera pas ses liens avec la conférie égyptienne dont il est issu.

--2014--

- 4 mars: L'Egypte interdit le Hamas, le soupçonnant de s'allier avec les Frères musulmans pour commettre des attentats. Le mouvement palestinien accuse Le Caire de "servir" ainsi "l'occupation israélienne".

acm/bc/hj

PLUS:hp