NOUVELLES

Les civils du Protecteur sont arrivés à Pearl Harbour

04/03/2014 09:56 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

ESQUIMALT, C.-B. - Les proches des membres de l'équipage et les entrepreneurs civils, qui ont quitté le navire de ravitaillement de la marine canadienne, le NCSM Protecteur, après qu'un incendie eut éclaté en son bord, sont arrivés sains et saufs à Pearl Harbour, en Hawaii.

Le ministère de la Défense nationale a indiqué que le groupe était arrivé à bon port à bord du USS Michael Murphy, un des nombreux navires de la marine américaine qui ont porté secours au Protecteur.

Un incendie a éclaté dans la salle des machines du vaisseau, il y a cinq jours, blessant plusieurs de ses marins. Le Protecteur s'est retrouvé à la dérive sur l'océan Pacifique. Vingt marins ont souffert de blessures légères.

Environ 300 personnes étaient à bord du vaisseau, dont 19 proches de marins à qui on avait donné la permission de se joindre à l'équipage pour le voyage de retour — une pratique commune pour les bateaux de retour d'une longue mission.

Une des passagères, Arlene Veenhof, a raconté qu'elle avait entendu le signal d'alarme. Elle a alors cru qu'il s'agissait d'un exercice

Le Protecteur se fait remorquer par le USS Sioux vers la base navale de Pearl Harbour. Il devrait atteindre ce port jeudi. L'opération de remorquage est difficile en raison de la mer houleuse.

Le navire sera réparé à Pearl Harbour avant de revenir vers son port d'attache, à Esquimalt, en Colombie Britannique.

PLUS:pc