NOUVELLES

Les bébés nés par césarienne souffriraient davantage d'embonpoint

04/03/2014 12:07 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les enfants nés par césarienne sont plus susceptibles de souffrir d'embonpoint ou d'obésité à l'âge adulte, affirme une étude britannique rendue publique la semaine dernière.

Les adultes nés par césarienne seraient ainsi 26 pour cent plus à risque de souffrir d'un surplus de poids que ceux nés par voie vaginale.

Ces conclusions découlent de l'analyse de 15 études regroupant 38 000 participants.

Des études précédentes avaient laissé entendre que les bébés nés par césarienne pourraient aussi être plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé comme l'asthme et le diabète de type 1 à l'enfance.

La nouvelle étude démontre que l'indice de masse corporelle (IMC) des adultes nés par césarienne est supérieur d'environ un demi point à l'indice des adultes nés par voie vaginale. Il s'agit de la plus importante étude à ce jour à témoigner d'un lien entre l'IMC et la naissance par césarienne.

Les auteurs préviennent toutefois qu'ils ne peuvent pas affirmer que la naissance par césarienne est responsable du poids plus élevé, plus tard pendant la vie.

L'un d'entre eux a toutefois rappelé que la flore intestinale diffère, selon que l'enfants est né par césarienne ou par voie vaginale, ce qui peut avoir un impact important sur la santé. De plus, ajoute-t-il, la compression subie pendant une naissance vaginale semble influencer les gènes qui sont activés, ce qui peut avoir un effet à long terme sur le métabolisme.

L'étude est publiée dans le journal scientifique PLOS ONE.

PLUS:pc