NOUVELLES

Le TSX avance alors que diminuent les inquiétudes quant aux tensions en Ukraine

04/03/2014 05:01 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mardi, l'inquiétude entourant les tensions entre l'Ukraine et la Russie s'étant amoindrie dans une certaine mesure.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 77,12 points pour terminer la séance à 14 289,86 points, soutenu en grande partie par le secteur des métaux de base.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,13 cent US à 90,09 cents US, à la veille de l'annonce de la Banque du Canada au sujet de son taux d'intérêt directeur et du déclenchement attendu d'une campagne électorale au Québec.

Les principaux indices boursiers américains ont récupéré les pertes encaissées lundi, après que les soldats russes eurent envahi la péninsule ukrainienne de la Crimée, au cours du week-end.

Même si les tensions sont toujours vives, elles se sont quelque peu amoindries après que le président russe Vladimir Poutine eut ordonné à ses milliers de soldats participant à des exercices militaires près de la frontière de l'Ukraine de retourner à leurs bases.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a bondi de 227,85 points à 16 395,88 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a progressé de 28,18 points à 1873,91 points et que l'indice composé du Nasdaq a pris 74,67 points à 4351,97 points.

M. Poutine a dit espérer que la Russie n'ait pas à utiliser la force en Ukraine. Le Kremlin, qui ne reconnaît pas la légitimité du nouveau leadership ukrainien, insiste pour dire que le déplacement en Crimée ne vise qu'à protéger les installations et les citoyens russes qui s'y trouvent.

Des analystes ont estimé que la situation en Europe de l'Est restait fortement volatile pour les marchés mondiaux.

Entre-temps à Toronto, la Banque Scotia (TSX:BNS) a affiché un bénéfice en hausse de 6,5 pour cent pour son premier trimestre, une performance qui s'est avérée conforme aux attentes des analystes. La banque a en outre haussé son dividende et son action a pris 9 cents à 63,12 $.

La plupart des secteurs du parquet torontois ont progressé mardi, celui des métaux de base ayant pris leur tête avec un gain de 2,89 pour cent. Le prix du cuivre a pour sa part grimpé de 4 cents US à 3,21 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York.

Le cours du pétrole brut a rendu une bonne partie de sa hausse de la veille, soit 1,59 $ US, pour terminer à 103,33 $ US le baril à New York. Le secteur de l'énergie de Toronto a malgré tout avancé de 0,28 pour cent.

Le secteur aurifère a cédé environ 0,55 pour cent, le prix du lingot d'or ayant effacé 12,40 $ US à 1337,90 $ US l'once à New York.

PLUS:pc