NOUVELLES

La coopération spatiale américano-russe inchangée malgré l'Ukraine (Nasa)

04/03/2014 04:45 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

La coopération entre les Etats-Unis et la Russie dans le programme de la Station spatiale internationale (ISS) reste inchangée en dépit de la crise ukrainienne, a affirmé mardi le patron de la Nasa, Charles Bolden.

"Pour le moment tout est normal dans nos relations avec les Russes (...). Le partenariat entre les Etats-Unis et la Russie dans l'espace reste intact et normal", a-t-il déclaré en réponse à une question sur l'impact de la crise en Ukraine, lors d'une conférence de presse téléphonique sur le projet de budget 2015 de l'agence spatiale américaine.

"Nos astronautes continuent leur entrainement à la Cité des Etoiles (près de Moscou, ndlr) et un des astronautes américains à bord de l'ISS doit revenir à la fin du mois", a poursuivi M. Bolden.

En fonction de l'évolution en Ukraine, M. Bolden a précisé que la Nasa était prête à prendre des mesures. "Mais pour le moment nous ne voyons aucune raison de le faire", a-t-il souligné.

Depuis la fin des vols de la navette spatiale américaine en juillet 2011, les Etats-Unis dépendent exclusivement des vaisseaux spatiaux russes Soyouz pour transporter leurs astronautes à l'ISS. L'agence spatiale russe Roscomos facture la Nasa 70 millions de dollars le siège, y compris l'entraînement à la Cité des Etoiles.

Dans son projet de budget 2015 soumis mardi au Congrès, l'administration du président Barack Obama demande 848 millions de dollars pour son partenariat avec le secteur privé américain, dont les firmes Boeing et SpaceX, pour développer des vaisseaux pouvant transporter des astronaute vers l'ISS et mettre fin à l'horizon 2016 à la dépendance des Etats-Unis de la Russie.

Le groupement américain des vols privés spatiaux, American Spaceflight Federation, s'est félicité mardi dans un communiqué de ce projet de budget 2015 qui montre "le soutien continu de l'administration Obama aux vols spatiaux commerciaux".

"Développer rapidement un vaisseau spatial américain capable d'acheminer des astronautes à l'ISS est crucial pour mettre fin à la dépendance de la Nasa de la Russie", souligne le groupement.

js/are

PLUS:hp