NOUVELLES

Colombie: Santos dépose officiellement sa candidature pour sa réélection

04/03/2014 02:40 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

Le président de Colombie, Juan Manuel Santos, qui a ouvert des négociations de paix avec la guérilla marxiste des Farc il y a 16 mois, a déposé officiellement sa candidature en vue de sa réélection lors des élections de mai prochain, afin de "terminer le travail".

Accompagné de sa famille et des militants de la majorité, M. Santos, 62 ans, a inscrit son nom auprès de l'autorité électorale à Bogota, en rappelant son engagement à obtenir la paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), la plus vieille rébellion d'Amérique latine.

"Nous devons terminer le travail, nous devons poursuivre sur cette voie, car nous avons fait beaucoup, mais il y a encore beaucoup, beaucoup à faire", a déclaré le chef de l'Etat, un dirigeant de centre-droit, candidat à un second mandat de quatre ans, le dernier autorisé par la loi.

Précédé par les élections législatives du 9 mars, le premier tour de la présidentielle est prévu le 25 mai. La date limite pour le dépôt des candidature a été fixée au 14 mars.

Donné favori, M. Santos, qui a promis d'apporter "la prospérité et la paix" au pays, devra toutefois probablement passer par un second tour, le 15 juin, étant crédité d'un score inférieur à 50%, selon les sondages.

Les pourparlers avec les Farc se déroulent en l'absence de cessez-le-feu à Cuba, en vue de mettre fin à un conflit qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts en une cinquantaine d'année, mêlant à la fois des guérillas, des milices paramilitaires et des bandes criminelles.

"Nous avons réussi à avancer, nous avons réussi à transformer la Colombie", a ajouté le chef de l'Etat, qui s'appuie sur une coalition de partis de centre et de droite. Cette coalition devrait conserver sa majorité au Congrès lors des législatives, selon les sondages.

vel/pz/ih

PLUS:hp