NOUVELLES

Un projet de maison de convalescence inspirant

03/03/2014 07:25 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

La résidence pour personnes âgées Le Boisé Vanier offre depuis un an et demi un service de soins pour patients en convalescence à la suite d'une intervention chirurgicale.

Jusqu'ici, le projet-pilote du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec et du CSSS de la Vieille-Capitale a offert la possibilité à près de 600 patients de l'hôpital Saint-François d'Assise de se rétablir en dehors du milieu hospitalier, accompagnés par une équipe multidisciplinaire, et ce, pour 20 $ par jour.

La maison de convalescence autorise l'établissement hospitalier à libérer des lits plus rapidement qu'auparavant. « On optimise l'utilisation de nos plateaux techniques, l'utilisation de l'hôpital, l'utilisation des ressources pour la clientèle, qui a besoin de soins plus intenses », précise le directeur adjoint du CHU, Denis Bouchard.

Le projet permet par ailleurs d'économiser près de la moitié des frais pour l'hébergement d'un patient en milieu hospitalier, et d'offrir un milieu plus adéquat aux patients en rémission.

« Ça améliore beaucoup la qualité des soins, parce qu'avant nos patients vivaient l'épisode de convalescence à l'intérieur de l'hôpital, mais l'hôpital, ce n'est pas un milieu optimal pour reprendre des forces », note le directeur général adjoint du CSSS de la Vieille-Capitale, André-Philippe Lemieux.

Le projet-pilote prendra fin dans six mois. Le CHU de Québec et le CSSS de la Vieille-Capitale cherchent actuellement un moyen d'étendre cette façon de faire aux autres hôpitaux de la région.

PLUS:rc