NOUVELLES

Un câble de remorque se brise lors du rapatriement du NCSM Protecteur

03/03/2014 01:49 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

VICTORIA - Le bris d'un câble de remorque s'ajoute aux problèmes subis par le navire militaire canadien Protecteur au large de Hawaï, à la suite d'un incendie qui s'est déclaré dans la salle des machines.

Le capitaine de corvette Desmond James a indiqué lundi que le vieux navire était remorqué par fort courant, dimanche, lorsque le câble s'est rompu.

Depuis Esquimalt, en Colombie-Britannique, port d'attache du NCSM Protecteur, M. James a affirmé que le remorqueur américain USS Sioux a maintenant pris le relais du destroyer américain Michael-Murphy, et que le navire canadien a entrepris son lent retour vers Hawaï, à environ 600 kilomètres au sud-ouest de là. On espère toujours le retour du Protecteur dans un port américain d'Hawaï plus tard cette semaine.

Vingt membres d'équipage ont été blessés légèrement en combattant l'incendie, le 27 février dernier, qui a causé des dommages importants à la salle des machines et aux compartiments adjacents de ce navire de ravitaillement construit il y a 44 ans.

Près de 300 personnes étaient à bord, dont 17 parents des membres d'équipage qui avaient été choisis pour se joindre aux marins pour le périple de retour à Esquimalt — une pratique courante à la fin de longues missions en mer, selon la Marine canadienne.

PLUS:pc