NOUVELLES

Syrie: Ban Ki-moon veut une troisième session de la conférence de paix

03/03/2014 09:13 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a affirmé lundi à Genève être déterminé à poursuivre les efforts de paix en Syrie dans le cadre de la conférence Genève 2.

"La seule solution pour mettre fin au conflit passe par la négociation", a-t-il réaffirmé à la presse malgré l'absence de progrès à cette conférence dont la dernière session s'est achevée le 15 février à Genève. "Nous sommes déterminés à les ramener à la table de négociation ici à Genève, le plus tôt possible", a-t-il souligné sans donner de dates.

Le secrétaire général de l'ONU a indiqué s'être longuement entretenu avec son envoyé spécial pour la Syrie Lakhdar Brahimi, dimanche, lors d'une rencontre en Suisse avec ses émissaires spéciaux.

M. Brahimi est attendu la semaine prochaine à New York, a indiqué M. Ban.

Il a critiqué l'absence "d'engagement constructif dans le dialogue" de la délégation gouvernementale syrienne et l'a encouragé à revenir "avec une position constructive".

Il a aussi appelé la Russie et les Etats Unis à "exercer leur influence", Moscou sur le gouvernement, Washington sur l'opposition pour ramener les deux parties à la négociation "avec une position sincère et constructive".

Le Secrétaire général a souligné que l'accord du 30 juin 2012 de Genève 1 prévoit la formation d'une autorité gouvernementale de transition, dotée des pleins pouvoirs par consentement mutuel, c'est "la voie sur laquelle il faut s'entendre".

nl-pjt/bir

PLUS:hp