NOUVELLES

Plusieurs joueurs pourraient changer d'adresse

03/03/2014 07:43 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Même si le sort du joueur le plus convoité est réglé depuis que Ryan Miller a été échangé des Sabres de Buffalo aux Blues de St. Louis, une dizaine de joueurs sont toujours susceptibles de changer d'adresse à la date limite des transactions, soit mercredi à 15h.

Il y a d'abord le cas du défenseur Andrei Markov. Le défenseur russe, qui est âgé de 35 ans, écoule la dernière année de son contrat et pourrait se retrouver sur le marché des joueurs autonomes sans compensation à compter du 1er juillet. Le directeur général du Canadien Marc Bergevin devra déterminer s'il fera le pari de s'entendre avec lui d'ici la fin de la saison ou tout simplement l'échanger. Le problème, c'est que Markov est à la recherche d'une entente à long terme qui lui permettrait de conclure sa carrière avec le Canadien, alors que l'organisation vise plutôt un contrat à court terme.

L'attaquant autrichien Thomas Vanek en est un autre qui pourrait enfiler un nouveau chandail sous peu. Les Islanders de New York ont cédé Matt Moulson ainsi que des choix de premier et deuxième tours pour faire son acquisition plus tôt cette saison. On peut désormais dire, sans se tromper, que le pari du directeur général Garth Snow s'est révélé un véritable fiasco. Après avoir appris que Vanek avait refusé une offre de contrat afin de prolonger sa carrière à Long Island, Snow sait qu'il doit maintenant limiter les dégâts et assurer l'avenir de l'équipe qui est indissociable du joueur de concession John Tavares, s'il peut revenir au jeu en santé.

Ensuite, il y a le dossier de l'ex-gardien du Canadien Jaroslav Halak. Les Sabres ont obtenu Halak des Blues en retour de Miller et ils pourraient facilement le refiler à une autre équipe s'ils obtiennent une bonne offre. Le Wild du Minnesota est à la recherche d'un gardien de but depuis qu'une certaine incertitude règne autour de Josh Harding et que la feuille de route de la recrue Darcy Kuemper n'est pas tellement reluisante. Ainsi, Halak pourrait devoir affronter les Blues dès le premier tour des séries éliminatoires.

Moulson, Hemsky, Kesler...

Le nom de Moulson revient lui aussi souvent dans les rumeurs de transaction. L'ex-directeur général des Sabres Darcy Regier est à l'origine de la transaction impliquant Vanek qui lui a permis d'acquérir Moulson et deux choix au repêchage. Le nouveau directeur général, Tim Murray, pourrait franchir une autre étape s'il obtient un autre choix de premier tour ou quelque chose de semblable en retour de l'ailier âgé de 30 ans. Moulson a inscrit 11 buts et amassé 16 mentions d'aide à ses 43 premiers matchs avec les Sabres, et en conséquence sa valeur est en hausse.

D'autre part, Ales Hemsky, le dernier joueur encore actif des Oilers d'Edmonton à avoir participé à la finale de la Coupe Stanley en 2006, pourrait finalement quitter la formation albertaine. Le directeur général, Craig MacTavish, a clairement laissé entendre l'été dernier qu'il tentait d'échanger Hemsky et son salaire de 5,5 millions $US fait de lui un candidat idéal pour devenir un joueur de location en fin de saison.

À Vancouver, les rumeurs à l'effet que Ryan Kesler souhaite quitter les Canucks ont commencé à circuler lorsqu'il est rentré de Sotchi, où il a subi une blessure à une main alors qu'il représentait les États-Unis. La blessure que Daniel Sedin a subie lors de la Classique Héritage pourrait cependant empêcher le directeur général Mike Gillis de procéder à une transaction impliquant Kesler. Le téléphone risque néanmoins de sonner assez souvent d'ici mercredi pour s'informer de la disponibilité de l'imposant joueur de centre, capable d'évoluer dans les deux sens de la patinoire.

Parmi les autres joueurs qui pourraient bouger d'ici la date limite des transactions se trouvent Martin Erat, Chris Stewart, Christian Ehrhoff, Andrew MacDonald, Henrik Tallinder, le capitaine des Rangers de New York Ryan Callahan, l'ex-joueur du Canadien Mike Cammalleri, Brad Boyes, Ryan Smyth, Martin St-Louis, Chris Phillips, Cam Ward et Martin Brodeur.

PLUS:rc