NOUVELLES

Épilepsie: des spécialistes demandent aux É-U de revoir la dangerosité du pot

03/03/2014 09:05 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Un groupe de professionnels de la santé demande au gouvernement américain de revoir la classification de la marijuana, considérée comme une substance dangereuse, afin de permettre l'étude des conséquences de sa consommation sur les crises d'épilepsie.

La demande de l'American Epilepsy Society coïncide avec le début imminent, au Royaume-Uni, d'une série de tests menés par une entreprise pharmaceutique sur un médicament anti-épileptique à base de cannabis dont les ingrédients hallucinogènes ont été retirés.

Par ailleurs, certains parents américains ont récemment fait le voyage jusqu'au Colorado pour se procurer une souche de marijuana qui aurait aidé des enfants épileptiques à contrôler leurs crises.

Jusqu'à encore tout récemment, l'AES déconseillait aux épileptiques de consommer du cannabis. Cet avis contraire ne figurait plus dans un communiqué publié lundi.

L'organisation y souligne toutefois que les cas rapportés d'effets bénéfiques demeurent anecdotiques et rappelle qu'ils «ignorent toujours si la marijuana constitue un traitement thérapeutique sécuritaire et efficace pour l'épilepsie».

Le groupe demande donc à la Drug Enforcement Administration des États-Unis de revoir la classification attribuée au cannabis, qui empêche pour l'instant les scientifiques américains d'étudier les conséquences de la consommation de cette substance sur les crises d'épilepsie.

L'AES conseille aux personnes «épileptiques de consulter un spécialiste pour prendre connaissance des différents traitements disponibles et ainsi prendre une décision éclairée évaluant à la fois les risques et les bénéfices des différentes options de traitement».

PLUS:pc