NOUVELLES

Le rédacteur en chef de La Presse Canadienne, Scott White, démissionne

03/03/2014 08:15 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

TORONTO - Celui qui aura contribué à faire de l'agence nationale La Presse Canadienne un organe de presse multimédias, le rédacteur en chef Scott White, a annoncé son départ de l'entreprise après 35 ans de services, lundi.

M. White a fait figure de pilier au sein de l'entreprise au cours des dernières années, qui ont été marquées par le passage parfois houleux de son statut de coopérative à but non lucratif à une entreprise privée, le tout dans un contexte difficile pour les médias.

«J'ai cru que c'était un bon moment pour le faire. Tout le monde devrait savoir reconnaître le bon moment pour demander à quelqu'un d'autre d'apporter de nouvelles idées», a-t-il dit en annonçant sa démission, lundi.

La démission de M. White, qui a confirmé quitter pour un autre média sans toutefois dévoiler lequel, entrera en vigueur à compter du 21 mars.

Il a personnifié l'agence à bien des égards, demandant de l'attention tout en étant effacé, se refusant à tout compromis dans la précision, la rapidité d'exécution et l'équité de la couverture et ce, peu importe la plateforme.

«Il n’y a pas d’autre média au pays qui est plus dévoué dans le cadre de son devoir quotidien – et nous considérons tous cela comme un devoir – à produire des reportages objectifs qui tiennent les Canadiens informés», a-t-il écrit dans un courriel envoyé au personnel de la PC.

«Nous sommes engagés résolument et exclusivement vis-à-vis de la nouvelle plutôt que de la signature individuelle.»

Le président de l'agence, Malcolm Kirk, s'est dit attristé par la nouvelle, qualifiant M. White de leader inspirant, de patron exceptionnel et un fervent partisan du journalisme de qualité.

Affirmant que le successeur de M. White aurait un énorme défi à relever, M. Kirk a souligné que le rédacteur en chef laissait derrière lui une entreprise en excellente santé.

PLUS:pc