NOUVELLES

Ukraine: la Russie risque sa place au sein du G8 (Kerry)

02/03/2014 09:09 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a mis fermement en garde la Russie dimanche sur le risque de perdre sa place au sein du G8 si Moscou poursuit son incursion militaire en Crimée, dans le sud de l'Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine "pourrait ne pas avoir de (sommet du) G8 à Sotchi, il pourrait même ne pas rester au sein du G8 si cela continue", a prévenu M. Kerry sur la télévision américaine NBC.

"Si la Russie veut être un pays membre du G8", le club des grandes puissances, "elle doit se comporter comme un pays du G8", a encore averti le chef de la diplomatie américaine sur la chaîne CBS, dans le cadre d'une tournée médiatique dans les grandes émissions politiques du dimanche matin sur les télévisions américaines.

"Le G8 et quelques autres sont prêts à aller jusqu'au bout pour isoler le Russie en raison de cette invasion" en Crimée, a martelé John Kerry, menaçant Moscou de la "mise en place de sanctions" et d'"isolement économique".

L'Ukraine a annoncé dimanche le rappel de ses réservistes après la menace-choc de la Russie d'intervenir militairement sur son territoire, alors que les Occidentaux étudiaient leurs options pour obtenir le repli des forces russes déployées en Crimée.

La France et le Royaume-Uni ont annoncé qu'ils suspendaient leur participation aux réunions préparatoires du sommet du G8 de Sotchi prévu en juin.

"Il y a un prix énorme à payer. Les Etats-Unis sont unis, la Russie est isolée. Elle n'est pas en position de force", a déclaré M. Kerry sur NBC.

Mais le patron de la diplomatie américaine a assuré que "la dernière chose que l'on veuille c'est l'option militaire dans ce genre de situation. Nous voulons une résolution pacifique".

nr/sam

PLUS:hp