NOUVELLES

Ukraine : Varsovie appelle à une pression ferme et à l'intransigeance face à la Russie

02/03/2014 10:36 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a appelé dimanche les Occidentaux à exercer une "pression ferme" et à faire preuve "d'intransigeance" face à la Russie et ses menaces sur l'Ukraine.

"La seule méthode pour arrêter la Russie et en même temps pour éviter des conflits dramatiques dans cette partie du monde, c'est une pression ferme et une intransigeance de l'Europe, des Etats-Unis et du Canada", a déclaré le chef du gouvernement polonais aux journalistes.

"Il faut aujourd'hui une politique calme, équilibrée mais aussi ferme et communautaire face à la Russie, basée sur un désapprobation de ce genre d'actions et d'annonces de Moscou. Ceci pour éviter un conflit de grande envergure", a insisté M. Tusk à l'issue d'une rencontre avec des experts et les responsables de tous les grands partis politiques de son pays.

Le chef du gouvernement a assuré qu'il ne voyait pas en ce moment de danger direct pour son pays "mais une instabilité persistante en Ukraine, une désintégration de ce pays ou une guerre civile créerait à long terme une plus grande menace".

La Pologne a demandé samedi soir la convocation d'urgence du Conseil de l'Atlantique Nord, se sentant menacée par l'intervention armée potentielle de la Russie en Ukraine voisine. Varsovie voudrait aussi un Conseil européen exceptionnel consacré à la situation en Ukraine.

Le président Bronislaw Komorowski a convoqué pour lundi son Conseil pour la sécurité nationale réunissant le Premier ministre, les ministres responsables pour la sécurité du pays, les présidents des deux chambres du parlement et les chefs de partis représentés au parlement.

sw/ea/bir

PLUS:hp