NOUVELLES

Jansrud gagne le super-G de Kvitfjell: Osborne-Paradis, 8e, et Guay, 9e

02/03/2014 08:32 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

KVITFJELL, Norvège - Le champion olympique Kjetil Jansrud, de la Norvège, a surmonté des conditions de piste capricieuses pour signer une victoire à la maison en Coupe du monde de ski alpin, dimanche, remportant un super-G devant le Suisse Patrick Kueng.

Jansrud, victorieux en super-G à Sotchi, le mois dernier, a obtenu un chrono de 1:31,39, terminant 26 centièmes de seconde devant Kueng et 33 centièmes devant le champion olympique de la descente, l'Autrichien Matthias Mayer.

Érik Guay de Mont-Tremblant, qui a triomphé en descente samedi, a pris le neuvième rang, à égalité avec l'Italien Matteo Marsaglia.

Manuel Osborne-Paradis, de North Vancouver, a été le meilleur Canadien en finissant huitième. Cela lui vaut une place aux finales de la Coupe du monde, en compagnie de Guay et Jan Hudec de Calgary, et ce aussi bien en super-G qu'en descente.

Osborne-Paradis a connu des Jeux décevants, finissant 24e au super-G et 25e en descente; dans les deux cas il est parti tardivement et sur de la neige molle, mais dimanche, sur une piste qui a bien tenu coup, il a tiré profit d'un sixième rang de départ pour livrer une belle performance.

C'était un troisième gain en Coupe du monde pour Jansrud, médaillé de bronze en descente à Sotchi, et ils ont tous été obtenus à Kvitfjell. Pour l'ensemble de sa carrière il totalise 14 podiums, dont cinq à cet endroit.

«C'était vraiment difficile cette fois-ci, a dit Jansrud, 28 ans. Mon entraîneur m'a dit d'être alerte en bas de piste, parce que si je voulais gagner, j'allais devoir augmenter la cadence dans cette portion-là. Alors j'ai essayé de trouver un juste milieu entre la prudence et l'aggressivité.»

Jansrud donnait suite à sa victoire de vendredi en descente, tandis que Mayer ajoutait un deuxième podium ce week-end, après un troisième rang lors de la descente de samedi.

«En ski alpin, vous ne pouvez arriver sans préparation et gagner. Il y a beaucoup de rivaux coriaces en tout temps, a dit Jansrud, qui a grandi non loin du site de la compétition. Deux victoires sur trois est quelque chose d'extraordinaire. C'est un week-end fabuleux pour moi.»

Le meneur du classement général de la Coupe du monde, le Norvégien Aksel Lund Svindal, a fini quatrième, à 44 centièmes du vainqueur.

Kueng signait un troisième top-3 depuis le début de la saisons, après une victoire en super-G, à Beaver Creek, et une autre en descente, à Wengen.

«Je n'étais pas trop content d'avoir fini en 12e place lors des deux descentes, a dit Kueng, 30 ans. Les conditions n'étaient pas évidentes, mais j'ai vraiment bien fait en milieu de piste.»

Svindal en a tout de même fait assez pour s'assurer du titre en super-G title, lui qui a 107 points d'avance sur Kueng, avec une course à disputer.

En ce qui concerne le classement général, il mène par 77 points devant le double champion en titre, l'Autrichien Marcel Hirscher. Svindal est déjà assuré du titre de la descente.

Hudec s'est classé 18e, Benjamin Thomsen d'Invermere en C.-B. 22e, Jeffrey Frisch de Mont-Tremblant 39e, et Conrad Pridy de Whistler 49e. Morgan Pridy, de Whistler, n'a pas complété le parcours.

PLUS:pc