POLITIQUE

Pas d'alliance pour Option nationale (VIDÉO)

01/03/2014 08:11 EST | Actualisé 01/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - A l’approche des élections au Québec, le chef d’Option nationale exclut, pour le moment, toute alliance avec Québec solidaire ou même le Parti québécois.

En entrevue à La Presse Canadienne, Sol Zanetti affirme que tant et aussi longtemps que les deux autres partis souverainistes ne s’engageront pas clairement à faire l’indépendance du Québec, dans un prochain mandat, il ne sera pas question d’association.

M. Zanetti reconnait toutefois que tous les partis souverainistes devront éventuellement considérer de «travailler» ensemble, mais il n’établit aucun échéancier.

Une centaine de membres de Québec solidaire et d’Option nationale ont signé un appel à l’union des deux partis dans le cadre du prochain scrutin provincial. L’initiative a été baptisée «Une redoutable synergie».

Entre-temps, Sol Zanetti assure que son parti est prêt pour des élections, et Option nationale présentera des candidats dans les 125 circonscriptions du Québec.

Il précise que les militants sont en formation depuis plusieurs semaines. Une campagne de financement a été lancée au début de l’année.

Lors du prochain scrutin, le parti entend maximiser les ressources pour obtenir le plus de visibilité possible.

Option nationale ne présentera pas de candidats vedettes, mais des gens connus dans leur milieu, dit Sol Zanetti.

M. Zanetti, qui briguera le poste de député dans la circonscription de Jean-Lesage, a comme objectif d’augmenter les appuis que sa formation a obtenus aux élections de septembre 2012. Le parti alors dirigé par Jean-Martin Aussant avait obtenu deux pour cent du vote au Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

À propos d'Option nationale sur Twitter