NOUVELLES

L'Impact fait match nul face à l'Union 1-1 à la Classique Disney

01/03/2014 07:26 EST | Actualisé 01/05/2014 05:12 EDT

ORLANDO, États-Unis - À son dernier match préparatoire, l’Impact de Montréal a conclu la Classique Pro Soccer Walt Disney World avec un match nul de 1-1 contre le Philadelphia Union, samedi après-midi.

Les tirs de barrage ont ensuite été nécessaires afin de déterminer le classement final.

Philadelphie a ouvert la marque à la 29e minute de jeu lorsque l’attaquant Jack McInerney a accepté une longue passe à travers la défense de l’Impact, à l’entrée de la surface de réparation. Seul devant Troy Perkins, il a déjoué le gardien de l’Impact d’un tir bas à sa droite.

L’Impact a répliqué avec un but similaire à la 80e minute, lorsque l’attaquant Marco Di Vaio s’est échappé vers le gardien Zach MacMath. Le joueur désigné n’a pas raté sa chance en trompant le gardien d’un tir bas au deuxième poteau.

«C’était bien de revenir dans ce match. Les tirs de barrage ne sont pas vraiment importants, a noté Perkins. L’équipe a montré du caractère et c’est positif pour la suite des choses. Personnellement, je suis heureux d’avoir pu jouer ce match après avoir soigné une légère blessure au cours des derniers jours.»

Alors que la marque était de 1-1, les deux équipes ont pris part à une séance de tirs de barrage. Seul Hernan Bernardello a marqué pour l’Impact, alors que Marco Di Vaio et Patrice Bernier n’ont pas déjoué MacMath. Leo Fernandes, Aaron Wheeler et Brian Carroll ont tous les trois marqué pour le Philadelphia Union.

«Nous avons pu travailler sur plusieurs éléments aujourd’hui, mais nous avons vu des jambes fatiguées suite à trois semaines d’entraînement, a indiqué l’entraîneur-adjoint Mauro Biello. Nous avons bien contrôlé le jeu en deuxième demie et nous sommes parvenus à marquer le but égalisateur en fin de match.»

L’équipe montréalaise a obtenu une excellente occasion de marquer en première demie. À la 39e minute, le milieu de terrain Justin Mapp, alors posté à la droite de la surface de réparation, a centré pour Andrew Wenger, mais la frappe de la tête de l’attaquant américain a été arrêtée par MacMath en plongeant.

L’Impact donc conclu son camp d’entraînement avec un dossier de deux victoires, deux défaites et un match nul.

PLUS:pc