NOUVELLES

Libye: assassinat du chef du Conseil militaire de Syrte

01/03/2014 10:55 EST | Actualisé 01/05/2014 05:12 EDT

Des hommes armés ont assassiné samedi le chef du Conseil militaire de la ville de Syrte, à 500 km à l'est de Tripoli, selon des sources hospitalières et de sécurité.

"Des hommes inconnus ont tué par balles le chef du Conseil militaire, Makhlouf Ben Nasseur al-Ferjani, avant de prendre la fuite", a indiqué un responsable de sécurité sous couvert de l'anonymat.

Une source médicale à l'hôpital Ibn Sina de Syrte a confirmé la mort de M. al-Ferjani, précisant que la victime avait été touchée à la tête et à la poitrine.

Au lendemain de la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, des Conseils militaires ont été formés par les ex-rebelles pour sécuriser les villes.

Ils dépendent officieusement du ministère de la Défense, qui n'est cependant jamais parvenu à imposer un contrôle total sur ces groupes armés, formés notamment sur des bases tribales.

Depuis la chute du régime kadhafiste, la Libye a été le théâtre de violences et d'assassinats visant notamment des militaires et responsables des services de sécurité, en particulier dans l'est du pays.

Le 12 janvier, le vice-ministre de l'Industrie, Hassan al-Droui, avait été assassiné à Syrte, dernier bastion kadhafiste à tomber aux mains des rebelles en 2011.

bra-ila/cbo

PLUS:hp