NOUVELLES

Federer est champion pour une sixième fois aux Championnats de Dubai

01/03/2014 02:08 EST | Actualisé 01/05/2014 05:12 EDT

DUBAI, Émirats arabes unis - Roger Federer a établi un record en triomphant pour la sixième fois au Championnats de Dubai, samedi, battant Tomas Berdych 3-6, 6-4 et 6-3 en finale.

Federer, qui a une résidence à Dubai, a prolongé à 14 sa série record d'années avec au moins un titre.

Le Suisse de 32 ans n'avait pas remporté de tournoi depuis celui de Halle en juin dernier. Il a d'ailleurs glissé au huitième rang mondial.

Federer a maintenant un dossier de 12-6 en carrière contre Berdych, qui connaissait la meilleure séquence de sa carrière, avec 11 gains d'affilée.

«Les choses sont définitivement allées de mon côté ce soir, a dit Federer. J'ai connu beaucoup de matchs difficiles dans la dernière année et demie donc c'était bien d'avoir la chance avec moi.»

À leur dernier affrontement, le Tchèque avait prévalu en demi-finale à ce même tournoi, l'an dernier.

Federer a pris le contrôle à partir de 4-4 en deuxième manche. Pour l'ensemble du match, il a remporté 84 pour cent des points disputés sur son premier service et a mérité quatre bris, un de plus que son rival. Il a scellé son gain sur sa troisième balle de match, quand Berdych a envoyé un revers dans le filet.

«Tout se déroule très, très rapidement et je voulais mieux servir parce que c'est ce qui m'a nui le plus au début», a commenté Federer.

Le gagnant de 17 titres du Grand chelem a empoché 465 830 $, ce qui porte ses gains en carrière à plus de 80 M $.

Avec 78 titres, Federer est maintenant au troisième rang du classement de l'ère moderne à ce chapitre, après les 109 de Jimmy Connors et les 94 d'Ivan Lendl. Avant de triompher aux Émirats, il était dans une impasse avec John McEnroe, avec 77 victoires ultimes.

En finale du double, le Torontois Daniel Nestor et le Serbe Nenad Zimonjic, les favoris, se sont inclinés 6-4, 6-3 devant l'Indien Rohan Bopanna et le Pakistanais Asiam-Ul-Haq Qureshi, qui l'ont emporté en 68 minutes.

«Ils ont mieux joué, a dit Nestor. Ils nous ont mis de la pression dans les moments importants, et nous n'avons pas assez bien répondu.»

Nestor et Zimonjic tentaient de mériter un deuxième titre en 2014, après avoir triomphé à Sydney le 11 janvier. Deux semaines plus tard, Nestor a tout raflé aux Internationaux australiens, en compagnie de la Française Kristina Mladenovic.

PLUS:pc