NOUVELLES

Angleterre - "Revers majeur" pour Wenger, Mourinho encense des joueurs "intelligents"

01/03/2014 02:07 EST | Actualisé 01/05/2014 05:12 EDT

"C'est un revers majeur" à Stoke (1-0), a constaté samedi l'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger qui concède du terrain sur Chelsea dont la victoire à Fulham (3-1) a pu être obtenue malgré une première ratée grâce à "l'intelligence" des joueurs selon Jose Mourinho.

"Ce n'est pas qu'un peu inquiétant, a reconnu l'entraîneur des Gunners, désormais 2e à quatre points des Blues. Perdre un match comme cela, est très préoccupant. C'est un revers majeur. On n'a pas produit le match recherché. Pour gagner un titre, il faut assurer quand vous devez le faire. C'est aussi simple que ça".

"Le penalty est un joli cadeau fait par l'arbitre, mais ça peut arriver. Vu nos standards offensifs, notre jeu a été plutôt pauvre. Stoke a proposé un jeu physique, mais on s'y attendait. Ce sont eux qui font le plus grand nombre de fautes dans le championnat. On n'a pas su faire avec et finalement on a été puni", a poursuivi Wenger.

Plus heureux à la fin du match, son rival portugais n'a pas caché à la mi-temps qu'il n'avait pas apprécié le comportement de son équipe.

"Je suis resté silencieux, a-t-il déclaré. Normalement, je donne trois minutes aux joueurs et après ils savent que je vais parler. Là, ils étaient prêts pour moi mais moi je n'étais pas prêt pour eux. J'ai décidé de ne pas parler car sinon j'aurais eu besoin de plus de dix minutes. Ils m'ont montré qu'ils étaient intelligents. Sans mots, ils ont compris que la première période n'avait pas été bonne".

En 2e période, un triplé de Schürrle leur a permis d'assurer trois nouveaux points.

"On a quatre points de plus qu'Arsenal et le même nombre de matches. Si City gagne ses deux matches, c'est eux les premiers", a poursuivi Mourinho alors que Manchester City compte 57 points contre 63 à Chelsea, mais bénéficie aussi de deux matches en retard.

cd/mhc

PLUS:hp