Accueil chaleureux pour «Rambo» à Sept-Îles

Publication: Mis à jour:
BERNARD GAUTHIER
CEIC

Le chef syndical Bernard « Rambo » Gauthier a été accueilli en héros, vendredi soir à Sept-Îles, à son retour sur la Côte-Nord après son passage remarqué à la commission Chabonneau cette semaine.

Une cinquantaine de travailleurs de la construction de la région ont réservé un accueil chaleureux au représentant du local 791 des opérateurs de machinerie lourde de la FTQ-construction.

Bernard Gauthier s'est retrouvé sur la sellette, à la commission Charbonneau, pour avoir intimidé des entrepreneurs afin d'assurer leur place au sein d'importants chantiers de la Côte-Nord. Il a admis avoir commis des gestes d'intimidation, mais assure qu'il le faisait pour le bien des travailleurs de la région.

Un argument qui, visiblement, a trouvé écho auprès de bien des travailleurs de la construction.

« Je trouve ça honnête ce qu'il dit, et j'admire la façon dont il se bat aussi », a lancé un travailleur venu le saluer. « Dans mon livre à moi, c'est comme un accueillir un gars qui revient des olympiques », a illustré son collègue.

Un autre travailleur a expliqué que c'est l'acharnement de Bernard Gauthier qui lui avait permis de trouver du travail sur les chantiers, en organisant un groupe de travailleurs autochtones.

« Si on est protégé, et que c'est garanti qu'on va travailler chez nous, il n'y aura plus de problème » a déclaré « Rambo » aux médias présents. « On ne demande pas mieux que de travailleur dans l'harmonie et dans le respect. »

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
La commission Charbonneau en bref
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction