NOUVELLES

Ukraine: la Suède appelle les forces russes à quitter la capitale de la Crimée

28/02/2014 02:02 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

La Suède a appelé les forces russes à quitter "immédiatement" Simféropol, la capitale de la république autonome ukrainienne de Crimée, agitée par la contestation contre le nouveau pouvoir en place à Kiev.

"Situation alarmante en Crimée. La Russie doit immédiatement retirer les forces qu'elle contrôle vers la zone de leurs bases normales. Simféropol est clairement en dehors de cette zone", a écrit sur Twitter le ministre des Affaires étrangères Carl Bildt.

M. Bildt s'est joint ainsi aux autres voix qui se sont élevées en Occident pour demander à la Russie, en la nommant ou non, de ne pas interférer avec la politique intérieure ukrainienne.

Les partisans d'un rattachement de la Crimée à la Russie tentaient vendredi d'étendre leur emprise dans ce territoire du sud de l'Ukraine, se déployant aux abords de bâtiments publics, dont deux aéroports et la représentation locale du président ukrainien.

Les autorités ukrainiennes ont dénoncé une "invasion armée" russe, les militaires ayant investi l'aéroport de Simféropol "ne dissimulant pas leur appartenance aux forces armées russes", selon le ministre ukrainien de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov.

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a appelé vendredi à respecter l'"intégrité territoriale" de l'Ukraine, sans accuser nommément Moscou.

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé à éviter "tout pas pouvant contribuer à aggraver la situation" en Ukraine et à "la retenue" en Crimée, dans un entretien téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine.

hh/plh

PLUS:hp