NOUVELLES

Ottawa a enregistré un excédent budgétaire de 1,1 milliard $ en décembre

28/02/2014 12:42 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le gouvernement fédéral a annoncé vendredi avoir enregistré un excédent budgétaire de 1,1 milliard $ en décembre.

Ce résultat se compare au déficit de 700 millions $ subi lors du même mois un an auparavant.

Dans sa revue financière mensuelle, le ministre des Finances a indiqué que les revenus avaient augmenté de 1,7 milliard $, ou 7,9 pour cent, en raison de la croissance de la plupart des sources de revenus.

Les charges de programmes ont augmenté de 100 millions $, ou 0,5 pour cent, alors que les frais de la dette publique ont diminué de 200 millions $.

Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2013-2014, le gouvernement a enregistré un déficit budgétaire de 12,7 milliards $, comparativement à un déficit de 14,4 milliards $ lors de la même période en 2012-2013.

Les revenus ont augmenté de 7,5 milliards $, ou 4,1 pour cent, lors de la période d'avril à décembre, tandis que les charges de programmes ont augmenté de 6,2 milliards $, ou 3,5 pour cent.

Les frais de la dette publique ont diminué de 300 millions $.

Le gouvernement avait prévu un déficit de 16,6 milliards $ pour l'exercice 2013-14, et les chiffres de décembre rendent cet objectif réalisable.

Dans son plus récent budget, Ottawa a prédit un déficit de 2,9 milliards $ pour 2014-15 et un excédent de 6,4 milliards $ pour 2015-16.

Les revenus de décembre ont totalisé 23,8 milliards $, grâce essentiellement aux rentrées d'impôt sur le revenu des particuliers et des sociétés, de même qu'aux taxes et droits d'accise, aux revenus de cotisations d'assurance-emploi et aux autres revenus.

Les dépenses de décembre ont totalisé 20,5 milliards $. Les principaux transferts aux particuliers ont augmenté tandis que diminuaient légèrement les principaux transferts aux autres administrations gouvernementales.

Durant les neuf premiers mois de l'exercice 2013-14, les revenus se sont établis à 190,5 milliards $, les charges de programmes ont totalisé 181,3 milliards $ et les frais de la dette publique ont été de 21,9 milliards $.

PLUS:pc