NOUVELLES

Le pape appelle à "ne pas condamner" les couples séparés

28/02/2014 06:46 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Le pape François a appelé vendredi à "ne pas condamner" et "accompagner les personnes qui ont connu un échec de leur amour", ai moment où l'Eglise est en plein débat sur la question des divorcés remariés.

"Quand l'amour échoue, car souvent il échoue, nous devons entendre la douleur de cet échec, accompagner les personnes qui ont connu l'échec de leur propre amour. Ne condamnez pas", a lancé le pape aux fidèles lors de sa messe matinale dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican. Son interention a été retranscrite par Radio Vatican.

"Nous devons cheminer avec eux! Et ne pas faire de casuistique sur leur situation", a poursuivi le pontife, tout en insistant sur la beauté du mariage chrétien, union d'un homme et une femme, "chef-d'oeuvre de la Création".

La question délicate des divorcés remariés est source de crispation actuellement au Vatican. Aujourd'hui pour l'Eglise, une personne ayant reçu le sacrement indissoluble du mariage ne peut recevoir la communion si elle se remarie après un divorce.

De nombreux couples dans les pays occidentaux, mais aussi des théologiens et des évêques, demandent un assouplissement de cette règle. Pour d'autres au contraire, comme le cardinal allemand Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), la ligne de l'Eglise est "impossible à changer".

Cette question délicate a focalisé l'attention des 150 cardinaux réunis récemment au Vatican et fait partie des thèmes abordés dans un questionnaire sur la famille qui a été envoyé aux diocèses du monde entier.

Elle ne devrait pas être tranchée avant les deux synodes sur la famille convoqués fin 2014 et en 2015.

mle/ljm/jh

PLUS:hp