NOUVELLES

La Suisse bloque les avoirs de 20 responsables ukrainiens (officiel)

28/02/2014 05:44 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Le gouvernement suisse a publié vendredi une ordonnance gelant des avoirs de vingt responsables ukrainiens, en majorité des ministres déchus du précédent gouvernement ainsi que ceux du président déchu Viktor Ianoukovitch et de son fils Alexandre.

Simultanément les autorités judiciaires de Genève ont annoncé vendredi avoir lancé une enquête pénale à l'encontre du président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch et de son fils pour "blanchiment". L'enquête a été ouverte jeudi.

Alexandre Ianoukovitch, dont la fortune est estimée à plus de 500 millions de dollars, possède à Genève la société de négoce Mako Trading, spécialisée dans la vente du charbon ukrainien.

Il était également actif en Suisse dans le négoce des céréales ukrainiennes.

L'ex-Premier ministre Serbi Hennadivovich Arbuzov, son prédécesseur jusqu'en janvier dernier Mykola Azarov ainsi que les ex-ministres de la Santé, des Recettes et des Impôts, des Finances, des Infrastructures, de la Justice, de la Politique agraire, de l'Energie et de l'Industrie du charbon, et de l'Intérieur figurent aussi sur la liste des responsables ukrainiens ayant vu leurs avoirs gelés par la Suisse. Il y a également l'ancien chef de l'administration présidentielle, l'ancien procureur général, le maire de Kharkov, le gouverneur de la province de Kharkov.

"Une perquisition menée par le premier procureur Yves Bertossa et la brigade financière de la police judiciaire a eu lieu le jeudi 27 février au matin dans les locaux d'une société détenue par Aleksander Ianoukovitch", a indiqué le ministère public du canton de Genève.

"Des documents ont été emportés", ajoute-t-il, refusant de donner plus de précision.

Vendredi matin, une voiture banalisée de police était positionnée devant le bâtiment à Genève où la société Mako Trading a ses bureaux, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le fils aîné du président déchu, Alexandre Ianoukovith a créé fin 2011 cette société de négoce à Genève.

Cette société fait du négoce de charbon. La majeure partie du négoce ukrainien de charbon, d'acier et de céréales passe par la Suisse.

Selon le magazine suisse L'Hebdo, en trois ans, Alexandre Ianoukovitch, qui est dentiste, a amassé une fortune estimée à quelque 500 millions de dollars.

La société genevoise est dirigée par un homme d'affaires originaire d'Ouzbékistan, M. Felix Blitshteyn, qui est également responsable d'une société appelée Partefina, installée à la même adresse. Partefina se présente comme un "family office", soit une société spécialisée dans la gestion de grandes fortunes familiales.

Selon L'Hebdo, Partefina serait la propriété du milliardaire ukrainien Rinat Akhmetov, dont la fortune est estimée à quelque 15 milliards de dollars et qui a soutenu Viktor Ianoukovitch. Il a également des bureaux à Genève. M. Akhmetov n''est pas visé par l'ordonnance du gouvernement suisse.

pjt-apo/pt

PLUS:hp