NOUVELLES

Escroquerie à l'investissement: vaste coup de filet en Espagne et à Londres

28/02/2014 08:44 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Un total de 110 personnes dans quatre pays ont été arrêtées cette semaine lors du démantèlement d'un réseau international d'escroquerie à l'investissement, a-t-on appris vendredi auprès de la police de Londres qui a participé à l'opération.

Le coup de filet, mené en coopération avec la police espagnole, a été réalisé mardi mais il a fallu attendre l'autorisation d'un juge espagnol pour divulguer l'information.

La plupart des suspects (84) ont été arrêtées en Espagne, à Madrid, Barcelone et Marbella, essentiellement pour blanchiment d'argent et/ou fraude. Vingt autres personnes ont été appréhendées à Londres ainsi que 4 en Serbie et 2 aux Etats-Unis.

La "City of London Police" britannique et la "Policia Nacional" espagnole ont enquêté pendant deux ans sur cette affaire dans laquelle des milliers de victimes, à qui on a fait miroiter des investissements miraculeux, ont été lésées.

Lors des perquisitions, les policiers ont saisi des voitures de sport - Ferrari, Aston Martin... - des vêtements de couturier, des montres de luxe et de l'argent liquide pour un montant de plus d'un demi-million de livres.

Les malfaiteurs présumés, opérant pour la plupart depuis des appartements en Espagne, ont arnaqué leurs victimes en les poussant à investir dans les crédits carbone, l'or ou les énergies renouvelables par le biais d'actions surévaluées ou factices.

Rien qu'au Royaume-Uni, la police a identifié 850 victimes, en majorité des retraités, qui ont perdu parfois jusqu'à 500.000 livres. Et les enquêteurs estiment qu'il ne s'agit là que de "la partie émergée de l'iceberg".

jk/dh/ih

PLUS:hp