NOUVELLES

Carey Price sera absent samedi, mais participera au voyage dans l'Ouest

28/02/2014 01:33 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Montreal Canadiens goalie Carey Price stops a Detroit Red Wings shot in the second period of an NHL hockey game, Friday, Jan. 24, 2014, in Detroit. (AP Photo/Paul Sancya)

BROSSARD, Qc - Carey Price ratera un troisième match consécutif, samedi, contre les Maple Leafs de Toronto, mais l'entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien a affirmé que son état de santé progresse bien et qu'il participera au voyage sur la côte ouest américaine en compagnie de l'équipe la semaine prochaine.

Therrien avait planifié un entraînement optionnel, vendredi matin, au complexe sportif Bell de Brossard et Price, qui a raté les deux derniers matchs en raison d'une blessure «au bas du corps», n'y a pas participé. Selon l'organisation, il «recevait des traitements».

«Il progresse mais, bien entendu, il ne jouera pas demain (samedi), a indiqué Therrien. Il va faire le voyage en Californie, mais il ne sera définitivement pas là demain. C'est au jour le jour dans son cas. On ne veut pas aggraver la situation (...)

«Quand Carey va revenir au jeu, il va être à 100 pour cent. Ça ne donne rien, à ce stade-ci de la saison, de l'envoyer dans la mêlée même si c'est un moment vraiment important. Avec les traitements qu'il reçoit, nous sommes confiants qu'il va revenir au jeu dans une période assez proche.»

Fait intéressant, Price est brièvement apparu devant les membres des médias dans le vestiaire de l'équipe vendredi, sans attelle ni bandage à la jambe droite, comme pour rassurer tout le monde sur son état de santé. Il n'a toutefois pas échangé de regard ni pris le temps de s'adresser à eux.

C'est donc dire que Peter Budaj, qui a disputé les deux derniers matchs du Canadien, sera de nouveau le gardien partant samedi. Dustin Tokarski, qui a aussi pris part à la séance d'entraînement, sera son auxiliaire. Pour Budaj, ce sera la première fois qu'il disputera trois matchs en quatre soirs depuis le mois d'avril 2012, et le principal intéressé s'est dit conscient de l'importance des deux points associés à une victoire.

«Il reste une vingtaine de matchs au calendrier régulier, et tu veux de toute évidence engranger chaque point disponible, a expliqué Budaj. C'est du hockey de séries éliminatoires, les points seront difficiles à aller chercher. Il faudra être prêts, parce qu'on sait que les Maple Leafs seront prêts, eux. Nous devons rester concentrés sur nous-mêmes. Mais ce sera un samedi soir amusant, contre un rival de section.»

Il faudra s'y habituer, les fameux «matchs de quatre points» vont revenir souvent dans le discours du Canadien (33-21-7) d'ici la fin du calendrier régulier. Une victoire pourrait lui procurer une priorité de quatre points devant les Maple Leafs (32-22-7), alors qu'une défaite leur permettrait de le rejoindre au classement.

«Les équipes sont conscientes qu'à ce stade-ci de la saison les deux points sont cruciaux dans la course aux séries éliminatoires, a souligné Therrien. Je m'attends à un match très intense, comme c'est toujours le cas contre les Maple Leafs. C'est toujours spécial de les affronter, encore plus un samedi soir, donc ce sera amusant.

«Mais il va falloir être solide à cinq-contre-cinq. D'ailleurs, j'ai aimé notre manière de jouer dans cette phase de jeu hier (jeudi), a-t-il ajouté. (Les Maple Leafs) forment une équipe qui est capable de marquer des buts. Ils ont un très bon avantage numérique, donc il va falloir être très disciplinés, agressifs et très intenses, sans toutefois franchir la ligne qui entraînerait des pénalités. Parce que leur avantage numérique peut faire très mal.»

D'autre part, Michaël Bournival, qui a subi une commotion cérébrale contre les Canucks de Vancouver il y a trois semaines, a participé à sa première séance d'entraînement en compagnie de ses coéquipiers. Il portait toutefois un chandail indiquant qu'il ne pouvait encaisser de mises en échec. Bournival a précisé qu'il suivait toujours le protocole de la ligue en matière de commotion cérébrale et qu'il ignorait la date de son retour au jeu.

«C'est vraiment mon bilan de santé quotidien qui va permettre à l'équipe de déterminer si je vais faire le voyage (en Californie) ou non la semaine prochaine, a expliqué Bournival, dont c'est la première commotion cérébrale en carrière. Mais aujourd'hui (vendredi), je me sentais bien. Je suis content, la progression se fait bien et j'espère que ça va continuer demain (samedi).»

Le défenseur Davis Drewiske, qui n'a toujours pas disputé un match cette saison en raison d'une blessure à une épaule, était de retour sur la patinoire après s'être absenté de l'entourage de l'équipe pour des motifs familiaux. Jarred Tinordi et Francis Bouillon ont aussi foulé la patinoire.

Au total, ils étaient 11 à participer à la séance d'entraînement, dont Daniel Brière, qui a marqué deux buts et récolté une mention d'aide jeudi contre les Penguins, et Alex Galchenyuk. Pour sa part, Brandon Prust a patiné en solitaire plus tôt vendredi matin.

Ryan White, qui n'a pas affronté les Penguins à Pittsburgh jeudi, est toujours ennuyé par les symptômes d'une grippe et a raté l'entraînement de vendredi.

INOLTRE SU HUFFPOST

La saison 2013-2014 de la LNH en vidéos