NOUVELLES

Berlin, Paris et Varsovie "très préoccupés par la situation instable en Crimée"

28/02/2014 08:08 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Les ministres des Affaires étrangères d'Allemagne, de France et de Pologne se sont dits "très préoccupés par la situation instable en Crimée", dans une déclaration commune diffusée vendredi.

"Tout doit être fait pour réduire la tension dans la région orientale (de l'Ukraine) et promouvoir des discussions pacifiques entre les parties concernées", ont affirmé les trois ministres dans leur communiqué.

"Nous réaffirmons notre soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale du pays", ont ajouté les trois ministres.

Et de "lancer un appel à toutes les parties en Ukraine afin qu'elles s'abstiennent de toute action qui pourrait la remettre en cause".

"Nous avons la conviction que la stabilité politique et les réformes en Ukraine nécessitent un large consensus soutenu par toutes les parties prenantes sans exception", ont déclaré ces trois ministres, Frank-Walter Steinmeier, Laurent Fabius et Radoslaw Sikorski, qui s'étaient rendus à Kiev la semaine passée pour négocier un plan de sortie de crise.

"En particulier, la prise en considération de la diversité de la société ukrainienne exige de tendre la main aux régions de l'Est et du Sud en tenant compte de l'ensemble de leurs intérêts légitimes, y compris concernant les droits des minorités, en particulier s'agissant des questions linguistiques", continuent-ils.

"La situation que connaît l'Ukraine ne peut être traitée d'une façon durable que si toutes les forces politiques s'unissent et poursuivent un objectif commun", poursuivent-ils.

clp/hap/ih

PLUS:hp