NOUVELLES

Accord sur le financement de l'élargissement du canal de Panama

28/02/2014 03:03 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Le consortium international chargé des travaux d'élargissement du canal de Panama (GUPC), dirigé par le constructeur espagnol Sacyr, et l'autorité du Canal de Panama ont trouvé un accord sur le financement du surcoût des travaux, a annoncé vendredi Sacyr.

Il s'agit d'un accord "pour résoudre les problèmes de financement" de l'élargissement du canal dont le surcoût est estimé entre 1,2 milliard d'euros, affirme le communiqué du GUPC transmis par Sacyr.

Les travaux sur le chantier d'élargissement du canal de Panama avaient repris le 20 février, après une suspension de deux semaines.

"Cet accord est sujet à l'apport de documentation qui est déjà en marche et qui se conclura par la signature prévue prochainement".

Cette avancée "est la dernière étape d'une série de phases de négociations qui ont culminé avec cet accord", ajoute le GUPC.

Les travaux pharaoniques d'élargissement, estimés à plus de cinq milliards de dollars, passent notamment par l'élargissement des voies d'accès et la construction de nouvelles écluses sur trois niveaux, afin de permettre le passage de navires dits Post-Panamax, transportant jusqu'à 12.000 conteneurs, soit plus du double de la charge actuellement autorisée à emprunter cette voie navigable.

Le canal, par où transite environ 5% du commerce maritime mondial, rapporte un milliard de dollars par an à l'Etat, 10% du total de ses recettes fiscales.

Après la mise en service, les autorités tablent sur des revenus en hausse de 200 millions de dollars la première année, 400 millions la deuxième et deux milliards la troisième.

ib/sg/ros

SACYR

PLUS:hp