NOUVELLES

Valeant commence à récolter les fruits de son acquisition de Bausch and Lomb

27/02/2014 07:18 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Valeant Pharmaceuticals (TSX:VXR) bénéficie de plus en plus de son acquisition, l'été dernier, de la société des soins de la vue Bausch and Lomb et reste à l'affût d'une autre grosse acquisition cette année.

Les ventes organiques de cette division ont progressé de 10 pour cent au cours du quatrième trimestre, grâce à de solides gains aux États-Unis et sur les marchés émergents, incluant la Chine.

«Bausch and Lomb tourne à plein régime», a observé jeudi le président et chef de la direction, Michael Pearson, lors d'une conférence téléphonique pour discuter des plus récents résultats trimestriels de Valeant, qui ont surpassé les attentes des analystes.

La société établie à Laval a renoué avec les profits à son plus récent trimestre, partiellement grâce à la contribution de Bausch and Lomb, qu'elle a racheté en août.

Valeant a engrangé un bénéfice de 124 millions $, ou 36 cents par action, au quatrième trimestre. En comparaison, la société pharmaceutique avait affiché une perte de 89,1 millions $, ou 29 cents par action, pour la même période l'an dernier. Les revenus ont dépassé le cap des 2 milliards $ pour la première fois, alors qu'ils étaient de 986,3 millions $ un an plus tôt.

Ces résultats ont propulsé l'action de la société à un sommet record de 170,45 $ jeudi matin, à la Bourse de Toronto. Elle a finalement clôturé la séance à 164,96 $, en hausse de 2,58 $.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice de Valeant s'est établi à 731,5 millions $, soit 2,15 $ par action, en hausse par rapport à celui de 379,6 millions $, ou 1,22 $ par action, un an plus tôt.

Les analystes misaient en moyenne sur un bénéfice ajusté de 2,06 $ par action et sur des revenus de 2,06 milliards $, d'après les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Après plusieurs années de pertes de parts de marché, les nouveaux produits de Bausch and Lomb et la croissance de ses activités de chirurgies a replacé la division en bonne position sur le marché des verres de contact, a indiqué M. Pearson, en citant des commentaires d'optométristes entendus lors d'une récente conférence.

«Nous sommes très satisfaits de cette performance jusqu'à maintenant et nous nous attendons à ce que cela se poursuive en 2014», a-t-il déclaré aux analystes.

Selon la société, les résultats trimestriels comprennent des coûts de restructuration, d'intégration et d'autres charges de 128 millions $, principalement reliés à l'acquisition de Bausch and Lomb.

Les revenus des marchés développés ont progressé de 122 pour cent au quatrième trimestre par rapport à l'année précédente, pour s'établir à 1,6 milliard $, ce qui est, encore une fois, attribuable à l'acquisition de Bausch and Lomb.

Les revenus des marchés émergents — en Russie, en Chine et au Moyen-Orient, entre autres — se sont établis à 493 millions $, en hausse de 77 pour cent.

Sur l'ensemble de l'exercice, Valeant a perdu 866,1 millions $, soit 2,70 $ par action, comparativement à une perte de 116 millions $, ou 38 cents par action, en 2012. Le bénéfice annuel ajusté a grimpé à 2,04 milliards $, ou 6,24 $ par action, soit 10 cents de plus que ne le prévoyaient les analystes. Le chiffre d'affaires annuel est passé de 3,48 milliards $ en 2012 à 5,77 milliards $ l'an dernier.

PLUS:pc