NOUVELLES

Une version anglaise de la comédie musicale «Belles-Soeurs» est en préparation

27/02/2014 03:01 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La comédie musicale «Belles-Soeurs» créée par René Richard Cyr et Daniel Bélanger et inspirée de la pièce de Michel Tremblay sera adaptée en anglais.

«Belles-Soeurs: The Musical» sera présentée en première mondiale au Centre Segal, à Montréal, du 19 octobre au 9 novembre prochain.

La version francophone de la comédie musicale avait obtenu un grand succès au Québec avant d'être présentée à Paris, en 2012.

René Richard Cyr et Daniel Bélanger ont uni leurs forces avec les auteurs et compositeurs canadiens Neil Bartram et Brian Hill afin d'adapter le spectacle pour le public anglophone.

«Les Belles-Soeurs» raconte l'histoire d'une ménagère du Plateau Mont-Royal qui voit sa vie être bouleversée lorsqu'elle gagne un million de timbres-primes d'un grand magasin. La pièce a été traduite en plus de 25 langues et a été présentée à travers le monde.

«Belles Soeurs: The Musical» est actuellement dans la phase finale de sa préproduction. La distribution complète a été choisie et sera révélée le 27 mars lors du dévoilement de la programmation de la saison 2014-2015 du Centre Segal.

«Le travail pour adapter la version française en langue anglaise a été de combiner l’essence première de la production originale à une structure qui puisse nous entraîner vers le style des "musicals" de Broadway, et ce, sans déformer la nature des personnages dans leur univers québécois», a affirmé par communiqué René Richard Cyr, qui fait ses débuts à la mise en scène pour une oeuvre théâtrale en anglais.

«Il y a 46 ans, à Montréal, les Belles-soeurs parlaient joual. Quelques années plus tard, à Toronto, elles se sont mises à parler en anglais, puis après, dans plus de vingt-cinq autres langues à travers le monde», a rappelé Michel Tremblay par communiqué.

«Il y a quatre ans, elles ont commencé à chanter en joual à Montréal et bientôt, elles chanteront en anglais (...) Ces quinze femmes ne cesseront jamais de me surprendre!»

PLUS:pc