NOUVELLES

Un vétéran du Vietnam sommé de rendre sa plaque d'immatriculation

27/02/2014 02:52 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Un Winnipégois qui a combattu dans l'armée américaine pendant la guerre du Vietnam en 1965 est obligé de rendre sa plaque d'immatriculation portant la mention « vétéran ».

En 2012, la Légion royale canadienne avait approuvé la demande de Ron Parkes pour obtenir la plaque d'immatriculation spéciale compte tenu de ses états de service pendant la guerre du Vietnam. Quelques mois plus tard, elle renversait sa décision.

La Légion royale canadienne a signifié à l'homme de 71 ans que seulement les vétérans qui ont combattu au nom du Canada et de ses alliés en temps de guerre peuvent prétendre à cette plaque d'immatriculation. Elle lui a ordonné de rendre sa plaque.

« C'est blessant, avoue Ron Parkes. C'est tout simplement blessant de voir que la légion n'a rien de mieux à faire que de nous intimider. »

Ron Parkes ajoute qu'il est fier de ses états de service. « Je suis Canadien. Je suis vétéran. J'ai servi honorablement, raconte-t-il. J'ai satisfait aux exigences. Je ne comprends pas pourquoi des vétérans ne veulent pas reconnaître d'autres vétérans. »

D'autres anciens combattants comme William Douglas ne sont pas d'accord. Selon lui, les règles existent pour une raison. « La plaque d'immatriculation est une plaque de vétéran et donc elle devrait être réservée aux vétérans canadiens », explique-t-il.

La Légion royale canadienne n'a pas fait de commentaires.

PLUS:rc