NOUVELLES

Pakistan: une organisation demande la levée de l'interdiction d'accès à YouTube

27/02/2014 04:37 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Le gouvernement pakistanais n'a plus "aucune excuse" pour continuer à interdire l'accès à YouTube, a estimé jeudi une organisation locale, après une décision de la justice américaine enjoignant le site internet de retirer un film anti-islam.

Une cour d'appel fédérale américaine a cassé mercredi la décision d'un tribunal qui avait refusé en première instance de retirer le film "L'Innocence des musulmans" de la plateforme de vidéos américaine, détenue par Google.

La diffusion de ce film, grossièrement amateur et qui dépeint le prophète Mahomet comme un voyou aux pratiques déviantes, avait déclenché une vague de violences dans le monde arabe et poussé le Pakistan, pays musulman de 180 millions d'habitants, à interdire en septembre 2012 l'accès au site mondial de partage de vidéos.

Après la décision de la justice américaine, le gouvernement pakistanais "n'a désormais plus aucune excuse pour maintenir l'interdiction d'accès à YouTube", a déclaré à l'AFP Shahzad Ahmed, directeur de l'organisation Bytes for All, qui milite pour un libre accès à internet dans le pays.

M. Ahmed a accusé le gouvernement pakistanais de se servir de l'interdiction de YouTube pour imposer "censure" et "ordre moral".

YouTube n'est qu'un exemple parmi d'autres de la censure exercée par Islamabad, qui a interdit en septembre dernier l'accès à un site internet local destiné à contrer la discrimination envers les homosexuels, car jugé "contraire à l'islam" et à la culture de ce pays conservateur.

En mai 2012, les autorités avaient également bloqué brièvement l'accès à Twitter en raison de contenus relatifs à un concours de caricatures du prophète Mahomet, ainsi que Facebook à la mi-2010 pour un contenu "blasphématoire" du même genre.

Pour déjouer la censure, de nombreux internautes pakistanais utilisent des serveurs parallèles, des "proxy", ou passent par un réseau virtuel privé (VPN).

mmg/pdw/eg/ia

PLUS:hp