Oscars 2014: les prédictions de l'équipe du HuffPost Québec

Publication: Mis à jour:
OSCARS
Montage

À quelques jours de la 86e cérémonie des Oscars, animée par Ellen Degeneres à Los Angeles, les paris se font de plus en plus nombreux dans les chaumières du Québec...

Qui remportera le prix du meilleur film? Qui sera sacrée meilleure actrice de l'année? Les choix sont toujours très difficiles à faire, autant dans nos coeurs que dans nos têtes. D'un plan théorique, les films American Hustle et Gravity sont les favoris avec 10 nominations chacun, suivis de 12 Years a Slave, avec 9 nominations. Le film de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club a par ailleurs récolté 6 nominations.

Les journalistes arts et spectacles Ismaël Houdassine (I) et Myriam Lefebvre (M), accompagnés des blogueurs cinéma Jean-Marie Lanlo (J), rédacteur en chef de cinefilic.com et Pascal Grenier (P), critique, vous livrent leurs prédictions dans quelques-unes des principales catégories en vue de cette grande soirée télé.

Soyez les bienvenus à commenter ces prédictions en confirmant si vous êtes en accord ou non avec ces choix. De plus, n'oubliez pas, ce sont des prédictions! Ne vous fiez pas sur notre équipe pour parier une voiture le soir des Oscars... Ces choix sont subjectifs!

EN IMAGES: (Les votes au-dessous de cette galerie)

Close
Oscars 2014: Les nommés sont...
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

TOUT SUR LA CÉRÉMONIE DES OSCARS

- La liste complète des nominations

- Les prédictions de l'équipe du HuffPost Québec

- Les robes vintage de la cérémonie des Oscars (PHOTOS)

- Les films en nomination n'ont pas tous connu un parcours facile

- Meilleure chanson originale: 15 titres qui nous ont marqués (VIDÉOS)

- Des Montréalais croient en leurs chances de gagner le prix du meilleur documentaire (VIDÉO)

- Une Montréalaise sera à la cérémonie, mais pas pour la raison que vous pensez...

- Les meilleurs (ou pires) moments de Jennifer Lawrence sur le tapis rouge

LES PRÉDICTIONS PAR CATÉGORIE:

MEILLEUR FILM
American Hustle (P)
Captain Phillips
Dallas Buyers Club
Gravity
Her
Nebraska
Philomena

12 Years a Slave (I) (M) (J)
The Wolf of Wall Street

Pourquoi?

(I) Le troisième long métrage de Steve McQueen devrait sans aucun doute remporter la suprême récompense, il est d'ailleurs le favori depuis le début de la saison des prix. Même si certaines scènes sont à la limite du supportable (les votants n'aiment généralement pas beaucoup la violence), le film est d'un superbe classicisme et semble avoir été formaté pour les Oscars même si la signature McQueen est bien présente (au niveau de l'expressivité de la mise en scène). Les deux concurrents plus sérieux, American Hustle, fresque échevelée et superficielle de petits escrocs dans les années 70 et le suspense Gravity devraient mordre la poussière.

(M) Comment mieux terminer le mois de l'histoire des noirs? Comment rendre hommage à Nelson Mandela? Ce film, complètement percutant, ne laisse personne indifférent. Le choix du sujet est tellement porteur, tout coïncide parfaitement bien pour que ce film remporte la plus prestigieuse statuette.

(J) Il se pourrait fort bien que cette année, le meilleur des films en nomination remporte la statuette dorée. Avec 12 Years a Slave, Steve Mc Queen a tout fait pour mettre les chances de son côté: un sujet porteur, un scénario solide, des acteurs irréprochables et une mise en scène certes brillante mais moins déstabilisante que dans ces films précédents.

(P) Le film de David O. Russell va causer la surprise en remportant l’Oscar le plus convoité de la soirée. De tous les films sélectionnés, American Hustle est celui qui conjugue le mieux cinéma d’auteur et cinéma commercial tout en plaisant autant à la critique qu’au public.

MEILLEUR ACTEUR
Christian Bale / American Hustle
Bruce Dern / Nebraska
Leonardo DiCaprio / The Wolf of Wall Street (J)
Chiwetel Ejiofor / 12 Years a Slave
Matthew McConaughey / Dallas Buyers Club (I) (M) (P)

Pourquoi?

(I) Une catégorie où chacun a ses chances. Mais je parie sur Matthew McConaughey qui sous les traits d’un cowboy texan homophobe atteint du sida offre une superbe prestation dans le film de Jean-Marc Vallée. Ses autres performances de l'année dans Mud et dans The Wolf of Wall Street (où son apparition hilarante de cinq minutes est déjà anthologique) lui donneront le souffle nécessaire pour aller chercher la récompense. Dommage tout de même pour Leonardo DiCaprio qui devra encore attendre avant de recevoir son premier Oscar.

(M) Matthew McConaughey est méconnaissable dans ce rôle. Oublions le poids perdu, la transformation n'est pas seulement physique, elle se remarque dans son jeu. De Comment perdre son mec en 10 jours à Dallas Buyers Club, je crois que l'acteur a largement évolué pour que son talent soit maintenant salué.

(J) Lorsqu’on parle d’Oscar, un acteur ayant gagné ou perdu 20 kilos (ou interprétant un personnage muet, bègue, ou handicapé... cela dépend des années) part avec un avantage certain. Le vainqueur de cette édition sera donc probablement Matthew McConaughey (par ailleurs excellent), mais je n’en démordrais pas: Leonardo DiCaprio nous confirme avec The Wolf of Wall Street qu’il est le meilleur acteur de sa génération.

(P) Parce que les gens de l’Académie aiment ce genre de performance. Et aussi, parce que Sean Penn a gagné un Oscar pour un rôle similaire dans le film Milk.

MEILLEURE ACTRICE
Amy Adams / American Hustle
Cate Blanchett / Blue Jasmine (I) (M) (J) (P)
Sandra Bullock / Gravity
Judi Dench / Philomena
Meryl Streep / August: Osage County

Pourquoi?

(I) Peu ou pas de suspense dans cette catégorie. La voie est toute tracée pour Cate Blanchett qui domine ses adversaires (Meryl Streep, Sandra Bullock, Amy Adams) avec son interprétation inoubliable d’une bourgeoise à la dérive, une Jasmine au bord du gouffre qui ressemble au personnage de Blanche DuBois dans un Tramway nommé désir. Jusqu’ici un de ses meilleurs rôles.

(M) Une chose à dire: le personnage de Jasmine ne peut mourir. On veut une suite à Blue Jasmine. Le public est devenu complètement accro à ce personnage. Le rôle d'une vie pour la magnifique Cate Blanchett!

(J) Si le film de Woody Allen n’est peut-être pas son plus réussi, il lui aura au moins permis d’offrir à Cate Blanchett un superbe cadeau. Comment imaginer l’Oscar lui échapper?

(P) Un rôle magnifique pour une actrice formidable. Woody Allen ne pouvait trouver meilleure actrice pour incarner (Blue) Jasmine.

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE
Barkhad Abdi / Captain Phillips
Bradley Cooper / American Hustle
Michael Fassbender / 12 Years a Slave
Jonah Hill / The Wolf of Wall Street
Jared Leto / Dallas Buyers Club (I) (M) (J) (P)

Pourquoi?

(I) Au côté d’un Matthew McConaughey, Jared Leto n'a pas à rougir de sa performance. Méconnaissable dans la peau d’une transsexuelle malade du sida, Leto embrasse ce rôle difficile et met tout son talent pour décrire les contours de ce personnage fragile et fort à la fois. Sa victoire est presque assurée.

(M) Sans être complètement assuré que Jared Leto remportera la statuette du meilleur acteur de soutien, il a certes mon vote du coeur. Quel retour pour cet acteur! Il aurait pu jouer ce rôle avec tant de clichés, mais il a réussi à bien doser ce personnage de fo-folle pour le rendre complètement sensible et touchant.

(J) Jared Leto aurait facilement pu sombrer dans la caricature. Il apporte au contraire dignité à un personnage fragile, sans jamais tomber dans la facilité.

(P) Tout aussi bouleversant que son partenaire à l’écran, un doublé en or pour le film de Jean-Marc Vallée.

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE
Sally Hawkins / Blue Jasmine (I) (J)
Jennifer Lawrence / American Hustle
Lupita Nyong'o / 12 Years a Slave (M) (P)
Julia Roberts / August: Osage County
June Squibb / Nebraska

Pourquoi?

(I) Plusieurs comédiennes sont ici au coude-à-coude. Jennifer Lawrence, pour son rôle de fofolle insouciante dans American Hustle a de grandes chances. Seul bémol, elle a remporté l'Oscar de la meilleure actrice l’année dernière. Habituellement, on sait que l’Académie n’aime pas tellement se répéter. Alors, face à la discrète, mais non moins redoutable Lupita Nyong'o, pourquoi pas l’actrice d’origine britannique Sally Hawkins qui s'impose tout en nuances dans Blue Jasmine.

(M) Ici, mon coeur est avec Sally Hawkins, tandis que ma tête est avec Lupita Nyong'o. J'ai l'impression que l'Académie favorisera la jeune actrice, applaudira son talent en la sortant de l'ombre. Lundi matin, Lupita Nyong'o sera partout.

(J) L’Oscar se disputera probablement entre Lupita Nyong'o (excellente dans 12 Years a Slave) et Jennifer Lawrence (American Hustle). Pourtant, mon choix va vers Sally Hawkins, qui est parvenue à rendre attachant un personnage pauvre et mal éduqué, ce qui, chez Woody Allen, est un bel exploit!

(P) À défaut d’un Oscar pour le duo Ejiofor/Fassbender dans les rôles masculins, c’est la nouvelle venue Lupita qui sera récompensée. Parce que c’est aussi la meilleure prestation d’une actrice débutante depuis Gabourey Sidibe dans Precious.

MEILLEURE RÉALISATION
American Hustle / David O. Russell (M)
Gravity / Alfonso Cuarón (I) (J) (P)
Nebraska / Alexander Payne
12 Years a Slave / Steve McQueen
The Wolf of Wall Street / Martin Scorsese

Pourquoi?

(I) Les gros noms se bousculent dans cette catégorie. Mais au final, Alfonso Cuarón qui vient de remporter la Guilde des réalisateurs devrait s'imposer contre Steve McQueen, Martin Scorsese et David O. Russell. Ce prix est souvent un bon indicateur pour l'Oscar. D'ailleurs, son suspense spatial a été salué par la critique et le public. La séquence d'ouverture, assez magistrale, donne de l'élan à ce film qui s'essouffle toutefois vers la fin. Si Cuarón l'emporte, il sera le premier Hispanique à triompher dans cette catégorie.

(M) Sans trop savoir pourquoi, j'ai l'impression que l'Académie agira comme une boîte de Cracker Jack pour cette catégorie. Certes, Alfonso Cuarón s'est nettement démarqué par son travail technique et sa maîtrise impeccable du plan séquence dans Gravity, mais j'ai l'impression qu'on optera plutôt pour le cinéma intime de Alexander Payne ou le presque film d'auteur de David O. Russel.

(J) Gravity est continuellement plombé par une symbolique qui le rend franchement indigeste, mais au niveau de la mise en scène pure, il est difficile de reprocher quoi que ce soit à Alfonso Cuarón, dont la maîtrise de certains plans séquences laisse pantois.

(P) Pour son plan-séquence initial et pour sa mise en scène virtuose, le réalisateur mexicain mettra la main sur sa première statuette.

MEILLEUR FILM D'ANIMATION
The Croods
Despicable Me 2
Ernest & Celestine (J)
Frozen (I) (M)
The Wind Rises (P)

Pourquoi?

(I) Le lauréat est rarement le meilleur film d’animation de l’année. Souvenez-vous, en 2013, Frankenweenie s’était incliné devant Rebelle et en 2008, Persépolis avec perdu contre Ratatouille. Alors, si la tendance se maintient, Frozen devrait passer devant le magnifique Le Vent se lève de Miyazaki. Dommage.

(M) Mis à part pour le film Up, je crois que je n'ai jamais été d'accord avec le choix de l'Académie dans cette catégorie. Et je suis complètement en accord avec Ismaël sur le sujet, Frozen remportera devant The Wind Rises et Ernest & Celestine, qui sont deux films brillants et touchants.

(J) L’Oscar semble promis à Frozen… mais ne l’ayant pas vu, je peux sans hésitation prendre parti pour le superbe Ernest & Celestine, qui n’a certes aucune chance de victoire, mais qui parvient à s’adresser aux jeunes enfants sans les prendre pour des imbéciles et sans le double langage un peu facile dont abuse le cinéma d’animation depuis quelques années. Du coup, il impressionne aussi les adultes. La grande classe!

(P) Peut-être plus un souhait qu’autre chose, mais le dernier et ultime film (puisqu’il a annoncé que c’était son dernier) de Hayao Miyazaki devrait rafler la statuette. Une belle récompense pour le plus grand cinéaste d’animation de tous les temps.

MEILLEUR FILM EN LANGUE ÉTRANGÈRE
The Broken Circle Breakdown / Belgique
The Great Beauty / Italie (M) (J) (P)
The Hunt / Danemark (I)
The Missing Picture / Cambodge
Omar / Palestine

Pourquoi?

(I) Pas évident d’imaginer un film sur la pédophilie gagnant de l’Oscar du meilleur film étranger. Malgré son sujet délicat, l’Académie pourrait décider d’honorer une œuvre exceptionnelle à tout point de vue en écartant du même coup l'autre favori, La Grande Bellazza de Paolo Sorrentino.

(M) D'abord, je dois dire que je suis complètement outrée que le film La vie d'Adèle ne soit pas en lice dans cette catégorie, car à mon avis, il aurait même mérité de remporter la statuette. Tant pis! Je me range donc du côté du film italien. J'ai parfois l'impression que l'Académie tente de contenter tout le monde et de saluer le cinéma d'un pays différent chaque année. Le Danemark a été récompensé en 2011 avec Revenge, oublions donc The Hunt. Et le dernier prix remporté par l'Italie remonte à 1999 avec La vie est belle, donc pourquoi pas The Great Beauty?

(J) Brillant, virtuose, mais aussi particulièrement intelligent! Sorrentino a de surcroît l’audace d’attendre le générique de fin pour donner à son film tout son sens. Peut-être que cette année, le meilleur film en langue étrangère recevra l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Cela n'arrive pas si souvent!

(P) À l’instar du film Amour de Michael Haneke l’an dernier, le film italien de Paolo Sorrentino est seul (ou presque) dans sa catégorie.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?