NOUVELLES

Mondiaux-2014 - 1re journée: la "première" néo-zélandaise

27/02/2014 12:01 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Quatre pays (Allemagne, Australie Belgique, Nouvelle-Zélande) se sont partagés les titres de la première journée des Championnats du monde de cyclisme sur piste, mercredi à Cali (Colombie), où le sprint kiwi a fait sensation.

Jamais encore la Nouvelle-Zélande n'avait été à pareille fête dans la discipline symbolique de la vitesse par équipes, inscrite au programme des Mondiaux depuis 1995. Mais, en grimpant à chaque fois d'une marche sur le podium depuis 2012, Ethan Mitchell (22 ans), Sam Webster (22 ans) et Edward Dawkins (24 ans) sont arrivés tout en haut.

En finale, les trois Néo-Zélandais ont battu l'Allemagne, tenante du titre. Sans que l'exploit doive au hasard puisque les trois hommes en noir avaient déjà réalisé en qualifications le meilleur temps.

Le match, passionnant, est resté indécis jusqu'au bout. Rene Enders a donné un très court avantage au démarrage (2 centièmes) à l'Allemagne, Robert Förstemann l'a en partie préservé (1 centième). Mais Maximilian Levy n'a rien pu contre Dawkins, irrésistible à son poste de finisseur pour conclure en 42 sec 840, avec 4 centièmes de seconde d'avance en faveur des hommes en noir.

La troisième place du tournoi est revenue au trio "historique" français (Grégory Baugé, Kévin Sireau, Michael d'Almeida) qui n'avait plus couru ensemble depuis sa défaite en finale des JO de Londres contre l'équipe britannique.

Le même podium pour les femmes

Dans l'épreuve féminine, force est restée à la paire allemande formée de Miriam Welte et Kristina Vogel, championne olympique et tenante du titre. En finale, les deux jeunes femmes ont battu les représentante chinoises comme l'an passé. Mais, à la différence de 2013, la Chine a complètement renouvelé sa paire en faisant confiance à la jeunesse (Lin Junhong, Zhong Tianshi).

Sur le podium, identique par ses couleurs à celui de l'année passée, Rebecca James, la double championne du monde 2013 en individuel (vitesse et keirin), est montée sur la troisième marche. La Galloise, en retrait lors des qualifications, a fait mieux dans le match pour la troisième place, tout en restant à distance de Vogel qui sera, avec l'Australienne Anna Meares, l'une de ses adversaires dans le tournoi-référence de la vitesse.

Le quatuor australien de poursuite a lui aussi conservé son titre. Plus précisément, Glenn O'Shea (24 ans) et Alexander Edmonson (20 ans) ont décroché l'or pour la deuxième fois avec, pour nouveaux coéquipiers, Mitchell Mulhern (23 ans) et Miles Scotson (20 ans). En finale, les "Aussies" ont battu leurs adversaires danois dans le temps de 3 min 57 sec 907 sur la distance des 4 kilomètres départ arrêté.

Quant à la Belge Kelly Druyts (24 ans), elle a décroché dans une chaleur moite la première médaille d'or de ces Mondiaux à la chaleureuse ambiance sud-américaine. Dans le scratch dames et devant la Polonaise Katarzyna Pawlowska, qui s'était imposée les deux années précédentes.

jm/abl

PLUS:hp