NOUVELLES

Le profit de George Weston avance à 232 millions $ au quatrième trimestre

27/02/2014 09:19 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - George Weston (TSX:WN) a dévoilé jeudi un bénéfice de 232 millions $ au quatrième trimestre, soit plus du double de celui de 112 millions $ de la même période l'année précédente, la société poursuivant la mise en oeuvre de son plan de restructuration qui comprend notamment l'acquisition de la chaîne de pharmacies Shoppers Drug Mart (TSX:SC) par Loblaw et le lancement d'une fiducie de placements immobiliers.

Son bénéfice net ajusté s'est établi à 1,11 $ par action, contre 1 $ l'an dernier, soit 14 cents de plus que ce qui était attendu par les analystes.

Le bénéfice a profité d'une réduction du taux d'imposition sur le revenu, ce qui a été freiné par un déclin des performances des Compagnies Loblaw (TSX:L) et des Aliments Weston.

Le trimestre comprend des frais de restructuration de 32 millions $ liés à l'annonce, par Loblaw, de l'élimination d'environ 275 emplois.

Les ventes se sont établies à 7,9 milliards $, contre 7,7 milliards $ l'année précédente. Le bénéfice net de base a été de 1,37 $ par action, comparativement à 41 cents par action il y a un an, ce qui a été attribué à un ajustement de juste valeur dans un accord de vente pour 9,6 millions d'actions ordinaires et à un certain nombre d'autres éléments.

Les ventes d'Aliments Weston sont passées de 399 millions $ à 413 millions $, tandis que le bénéfice d'exploitation a reculé à 40 millions $, contre 44 millions $ au cours de la même période en 2012.

Les ventes de Loblaw ont avancé de deux pour cent à 7,6 milliards $, comparativement à 7,5 milliards $ l'année précédente. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont profité de l'inclusion de la fête de l'Action de grâces mais elles ont été amoindries par la tempête hivernale de décembre dans l'Est canadien et par une grève dans l'ouest du pays.

«Les résultats du quatrième trimestre de George Weston continuent de témoigner des environnements difficiles dans lesquels oeuvrent nos deux segments d'activités», a affirmé le président de George Weston, Pavi Binning.

«Loblaw et Aliments Weston continueront à mettre à l'oeuvre leurs stratégies respectives avec pour objectif d'alimenter la croissance des ventes tout en se concentrant sur les coûts et l'efficacité.»

La société s'attend à une modeste croissance de ses ventes en 2014, mais son bénéfice d'exploitation ajusté devrait vraisemblablement reculer en raison des investissements soutenus qui comprennent des coûts de démarrage d'usine, ainsi que de marketing et d'innovation.

Loblaw a annoncé en juillet son intention de racheter Shoppers dans le cadre d'une transaction de 12,4 milliards $ qui devrait lui permettre de mieux concurrencer les géants du détail comme Walmart, et lui donnera des flux de trésorerie d'environ un milliard $ pour réduire sa dette.

Au cours de l'été, la société a aussi essaimé ses actifs immobiliers dans une nouvelle entité inscrite en Bourse, la fiducie de placement immobilier Propriétés de choix (TSX:CHP.UN), qui est majoritairement détenue par Loblaw.

L'action de George Weston a pris jeudi 53 cents à la Bourse de Toronto, où elle a terminé la journée à 80,25 $.

PLUS:pc