NOUVELLES

Aliments Maple Leaf explique ses résultats trimestriels par d'«énormes coûts»

27/02/2014 09:08 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - La société Aliments Maple Leaf (TSX:MFI) impute aux «énormes coûts» liés à l'ouverture de nouvelles installations de traitement de la viande la perte nette liée aux activités poursuivies de 14,4 millions $ subie au quatrième trimestre.

«Comme nous nous y attendions, il en résulte une volatilité à court terme des résultats, conjuguée à la faiblesse du marché des protéines», a affirmé le président et chef de la direction d'Aliments Maple Leaf, Michael McCain, dans un communiqué de presse.

L'entreprise, qui se spécialise dans les produits de la viande comme le bacon, les produits de charcuterie et le poulet frais, de même que dans les produits de boulangerie par le biais de Canada Bread, a enregistré une perte opérationnelle ajustée de 21,7 millions $ durant le trimestre.

La perte ajustée équivalait à 25 cents par action. Ce résultat fait contraste avec le bénéfice ajusté de 6 cents par action auquel s'attendaient les analystes.

Le bénéfice net de l'entreprise a néanmoins été de 511,3 millions $, ou 3,58 $ par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre, contre 50,3 millions $, ou 34 cents par action, un an auparavant.

Par ailleurs, les revenus de Maple Leaf au quatrième trimestre ont diminué d'environ deux pour cent, ou 23,6 millions $, à 1,11 milliard $.

M. McCain a affirmé que sa stratégie de trois ans visant la mise en place d'un nouveau réseau de distribution pour son secteur des viandes préparées avait atteint une phase culminante en décembre, lorsque la société a commencé à mettre en service sa plus grande installation à Hamilton, en Ontario. Il a également mentionné les coûts de démarrage aux installations nouvellement agrandies à Winnipeg, au Manitoba, et à Saskatoon, en Saskatchewan.

«Et maintenant, les changements. Notre travail consiste dorénavant à faire rouler les nouvelles usines à plein rendement, à transférer la production des usines plus anciennes à coût élevé aux nouvelles usines qui produisent à un coût plus bas, puis à fermer les usines plus anciennes», a indiqué M. McCain.

«Une fois ce travail accompli, plus tard dans l'exercice, nous nous attendons à constater une expansion significative de la marge structurelle», a-t-il ajouté.

Sur l'ensemble de l'exercice 2013, Maple Leaf a enregistré un bénéfice net de 512,2 millions $, ou 3,55 $ par action, en hausse par rapport à celui de 96,6 millions $, ou 63 cents par action, de l'exercice précédent.

Les ventes ont été de 4,41 milliards $, contre 4,55 milliards $.

Les actions des Aliments Maple Leaf ont clôturé à 16,33 $ à la Bourse de Toronto, jeudi, en hausse de 44 cents.

PLUS:pc