NOUVELLES

Affaire Moore-Bertuzzi: L'ex-propriétaire des Canucks témoignera-t-il?

27/02/2014 12:01 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - Les avocats de l'ancien joueur de hockey Steve Moore étaient de retour en cour jeudi et ils ont tenté de forcer l'ancien propriétaire des Canucks de Vancouver à témoigner dans la poursuite intentée par Moore contre Todd Bertuzzi.

Moore poursuit Bertuzzi, les Canucks et la compagnie qui était propriétaire de l'équipe à l'équipe et exige 38 millions $ en dommages pour un incident survenu sur la glace en 2004 et qui l'a forcé à mettre fin à sa carrière dans la LNH.

Moore, qui jouait alors pour l'Avalanche du Colorado, a subi une commotion cérébrale et s'est fracturé trois vertèbres quand Bertuzzi lui avait assené un coup sournois. Bertuzzi a plaidé coupable à une accusation criminelle de voies de fait causant des lésions corporelles.

Cela fait maintenant 10 ans que l'incident a eu lieu et à l'approche d'un procès au civil, les avocats de Moore ont demandé à la Cour supérieure de l'Ontario d'obliger l'ancien propriétaire des Canucks John McCaw fils à témoigner soit en personne, soit via vidéo à partir de Seattle.

L'avocat Tim Danson soutient que le jury devrait pouvoir entendre McCaw dire s'il savait que des joueurs des Canucks avaient l'intention de riposter contre Moore, qui avait plaqué dangereusement le capitaine des Canucks Markus Naslund quelques semaines plus tôt, et s'il le savait, s'il avait tenté quoi que ce soit pour les arrêter.

Bertuzzi a prétendu que l'entraîneur-chef des Canucks Marc Crawford avaient encouragé ses joueurs à «faire payer le prix» à Moore, alors que Crawford a affirmé que Bertuzzi lui avait désobéi en refusant de quitter la patinoire quelques instants avant d'attaquer Moore.

PLUS:pc