POLITIQUE

Thomas Mulcair serait prêt à travailler avec les libéraux

26/02/2014 01:46 EST | Actualisé 26/02/2014 01:48 EST
CP/Getty

Le chef de l'Opposition avait pourtant été catégorique. Dans une entrevue avec The Huffington Post Canada en pleine course à la chefferie du NPD, Thomas Mulcair avait assuré qu'il ne formerait jamais une coalition avec le Parti libéral du Canada. Il semble maintenant tout à fait ouvert à l'idée.

«Ce que nous ferons, en tant que gouvernement, c'est ce que nous avons fait dans le passé. En 2008, nous avions montré une ouverture aux autres», a-t-il indiqué aux journalistes à la suite d'une réunion du caucus mercredi.

Le chef du NPD dit avoir bien noté au cours de la dernière campagne électorale que les Canadiens veulent voir les élus coopérer.

Pourtant, en mars 2012, Mulcair s'était montré très clair: pas question de former une coalition avec les libéraux. Le NPD avait déjà tenté d'établir une coalition avec le PLC en 2008, ce sur quoi les libéraux «avaient levé le nez», rappelait alors Mulcair.

Pour le Mulcair de l'époque, cette tentative lui avait alors enseigné tout ce qu'il y avait à savoir sur le PLC, un parti qui n'était pas digne de confiance et avec lequel il s'était juré de ne plus travailler, que ce soit dans une coalition formelle ou informelle.

«C'est un non catégorique, absolu, irréfutable et non-négociable. C'est non. Fin de l'histoire», avait-il tranché.

Mardi, cependant, le chef néodémocrate a montré les signes d'un changement de cap.

«Nous avons toujours dit que nous étions prêts à travailler avec les autres partis. Nous sommes un parti progressiste. Nous voulons des résultats», a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu'il laisserait les autres partis expliquer aux Canadiens pourquoi ils n'y voyaient pas une bonne idée.

Le chef libéral Justin Trudeau a souvent indiqué qu'il n'était pas intéressé à travailler avec le NPD ou le Parti conservateur.

INOLTRE SU HUFFPOST

THOMAS MULCAIR