NOUVELLES

Les Blue Jackets devront faire une poussée importante dans le dernier droit

26/02/2014 07:10 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

COLUMBUS, États-Unis - Le gardien Sergei Bobrovsky a dit avoir évacué la déception ressentie face à la contre-performance de la Russie aux Jeux olympiques de Sotchi. Il se dit désormais investi à propulser les Blue Jackets de Columbus dans les séries éliminatoires.

«Je me sens plutôt bien en ce moment. C'est déjà derrière nous, a-t-il fait valoir. Tout juste après les Jeux, je me sentais vide et déçu. Mais c'est déjà passé.»

Bobrovsky et trois autres Blue Jackets sur l'équipe russe étaient de retour à Columbus il y a une semaine et ont eu amplement de temps pour s'acclimater de nouveau à leur formation de la LNH. La partie disputée jeudi à New Jersey sera la première de l'équipe après la pause olympique.

L'entraîneur Todd Richards, un adjoint de Dan Bylsma derrière le banc de l'équipe des États-Unis — quatrième aux Jeux — se remet encore du manque de sommeil à Sotchi. Il a parlé de l'expérience d'une vie, mémorable pour l'accueil des Russes, la forte compétition et trois semaines réjouissantes.

«C'était plutôt impressionnant. Ce sera un épisode sur lequel je pourrai revenir tout au long de ma carrière», a-t-il exprimé.

Tout de même, il y aura le rappel des déceptions partagées par les Américains et les Russes à Sotchi.

Lorsque les joueurs sont entrés pour la première fois dans le vestiaire après l'entraînement de mardi, quelqu'un avait fait jouer le «O, Canada». On ignore si le centre d'origine canadienne Ryan Johansen — meilleur pointeur de l'équipe —, qui chantait les paroles haut et fort, est responsable de ce tour.

Désormais, les Blue Jackets doivent s'attarder au dernier droit dans la LNH. L'équipe est quatrième dans la Division métropolitaine, trois points derrière le plus proche rival et au coeur de la course aux équipes repêchées dans l'Est.

L'ailier Marian Gaborik est de retour au jeu après avoir subi une opération pour une clavicule fracturée.

«Nous sommes en plein coeur de l'action et nous voulons nous assurer d'avoir un bon départ et une fin de saison encore meilleure», a dit Gaborik, qui n'a pas joué pour la Slovaquie aux Jeux en raison de sa blessure.

Avant la pause olympique, les Blue Jackets étaient sur une lancée, ayant remporté 11 de leurs 16 derniers matchs, incluant une série record pour l'équipe de huit victoires.

«La carotte se balance en quelque sorte devant nos yeux. Nous savons ce qui est en jeu, a affirmé le centre Brandon Dubinsky. (...) J'estime que nous avons les bons éléments dans ce vestiaire pour atteindre ce but.»

PLUS:pc