NOUVELLES

Le président du circuit de vitesse du Texas pourfend Bernie Ecclestone

26/02/2014 12:26 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

AUSTIN, États-Unis - Le président du Texas Motor Speedway est frustré de la décision de la Formule 1 de tenir le Grand Prix des États-Unis à Austin le même week-end où son circuit accueille une course de la série NASCAR.

Eddie Gossage a qualifié cette décision «d'arrogante».

«Je pense que c'est absolument insensé, a déclaré Gossage, le président et directeur général du circuit. C'est un jab de la Formule 1 envers le NASCAR. Je ne peux pas dire que j'ai été surpris parce que Bernie Ecclestone fait beaucoup de choses qui n'ont pas de sens. Ce qu'il oublie malheureusement, c'est qu'il y a un gorille de 800 livres quand il est question de sports automobiles majeurs aux États-Unis. Et le gorille de 800 livres, c'est le NASCAR.»

Le circuit de vitesse du Texas accueillera une course NASCAR le 2 novembre, le même jour où la F1 tiendra sa seule épreuve aux États-Unis cette année.

«Chaque fois que vous coupez quelque chose en deux, ça fait 50-50, 60-40 ou 99-1, mais peu importe qui a les 99 et qui a le 1, c'est moins de 100 pour cent, a déclaré Gossage. Il manque tout simplement d'intelligence. Il y a 52 semaines dans l'année. Mais c'était le seul week-end où la Formule Un pouvait venir à Austin, au Texas. Permettez-moi d'en douter.»

Gossage estime qu'une position plus ferme de la part de la direction du circuit des Amériques, où aura lieu la course de F1, aurait évité ce conflit d'horaire.

«Ça ne serait pas arrivé s'ils avaient eu la force et le courage de se lever et de dire non», a déclaré Gossage.

PLUS:pc