NOUVELLES

Le patron de M. Gox tente toujours de régler les problèmes de sa firme

26/02/2014 10:34 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

TOKYO - Le patron de la plateforme de transaction pour Bitcoin, Mt. Gox, présentement aux prises avec de sérieuses difficultés financières, dit «travailler d'arrache-pied» au Japon pour trouver une solution aux problèmes de sa société.

Les transactions impliquant Mt. Gox ont été suspendues tandis que le site Internet de la société montrait une page vide, mardi, laissant ainsi croire à l'effondrement de la plateforme.

Le chef de la direction de M. Gox, Mark Karpeles, a indiqué, dans un communiqué de deux paragraphes affiché sur le site Internet, qu'il appuyait les différentes parties qui tentaient de trouver «des solutions à nos récents problèmes». Il a toutefois demandé qu'on cesse de poser des questions au personnel de Mt. Gox.

Le Bitcoin a vu le jour en 2009 comme devise non réglementée, échappant au contrôle des gouvernements et des banques centrales. Le nombre de Bitcoin en circulation est estimé à 21 millions, mais les statistiques sur leur utilisation ne sont pas fiables.

Certains pays, incluant la Russie, ont interdit l'utilisation de la devise. La Banque du Canada ne reconnaît par le Bitcoin comme monnaie ayant cours légal.

L'effondrement apparent de Mt. Gox soulève des questions sur l'avenir d'une devise virtuelle.

PLUS:pc