NOUVELLES

Infrastructures sportives : « On ne comprend pas », dit le président de l'UMQ

26/02/2014 08:00 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Le financement des infrastructures sera certainement à l'horaire des discussions, mercredi, à l'occasion de la rencontre des maires de la Fédération canadienne des municipalités qui se déroule à Ottawa.

Le maire de Québec Régis Labeaume n'est pas le seul à être mécontent de la décision du fédéral de ne pas financer les équipements sportifs et culturels dans le cadre de son nouveau programme d'infrastructures.

À Québec, l'anneau de glace couvert ne pourra bénéficier d'un financement du fédéral par le biais de ce programme en raison des nouveaux critères. Plus de 32 millions de dollars sont attendus d'Ottawa pour la réalisation du projet.

Le maire de Rimouski, et président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), Éric Forest affirme que plusieurs autres villes au pays sont touchées par ces changements. « On vient de nous claquer la porte aux doigts », s'est indigné M. Forest mardi.

Le ministre conservateur responsable des Infrastructures, Denis Lebel, affirmait pourtant la fin de semaine dernière qu'il avait apporté des changements aux critères du programme d'infrastructures à la demande de certaines municipalités.

Le ministre Lebel s'est aussi fait rassurant en affirmant que les infrastructures sportives, même s'ils ne sont pas admissibles au programme de Chantiers Canada, le seront par le biais du Fonds de la taxe sur l'essence.

Loin d'être rassuré, le président de l'UMQ promet d'insister auprès du fédéral pour qu'il change d'avis. Il doute aussi que certains maires aient eux-mêmes demandé au fédéral d'effectuer ces changements. « Nous, on attendait depuis quand même un an et demi les nouvelles règles du programme et là, on vient carrément de me dire : "tu n'as plus accès à ce programme-là. " On ne comprend pas », a-t-il dit.

L'UMQ a déjà établi des contacts avec la Fédération canadienne des municipalités pour discuter du dossier. Il y a fort à parier que la rencontre des maires des grandes villes à Ottawa sera l'occasion de faire le point sur le nouveau programme d'infrastructures fédéral.

PLUS:rc